Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une nouvelle organisation de professionnels de santé va voir le jour dans le Châtelleraudais

-
Par , France Bleu Poitou

Rendre le châtelleraudais attractif pour les professionnels de santé et trouver des solutions concrètes et pérennes en terme de soin pour les usagers, c'est l'objectif de cette communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS).

Les différents acteurs du territoire viennent de signer la création de cette CPTS.
Les différents acteurs du territoire viennent de signer la création de cette CPTS. © Radio France - Thibault Lecoq

Cette communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) est la première de la Vienne. La signature la créant officiellement a été apposée entre des médecins, l'ARS et la CPAM ce jeudi 24 juin. Maintenant, commence la phase de mise en place concrète de ce projet. Il vise à proposer une meilleure offre de soin aux usagers sur le territoire du Châtelleraudais. Pour cela, ça par une meilleure coordination entre les différents praticiens et personnels paramédicaux et une diffusion de l'information. Ça sera aussi à terme un espace de rencontre et d'échange pour les personnels de santé, libéraux comme ceux des maisons de santé ou de l'hôpital.

Mieux se coordonner pour mieux soigner

La CPTS aura un numéro de téléphone, un site internet et un lieu physique. Aucun soin n'y sera prodigué, ce ne sera pas une maison de santé. La communauté vise à rassembler les praticiens, les hôpitaux publics et privés, les métiers paramédicaux. L'objectif est de faire mieux circuler l'information et proposer un guichet unique pour orienter les patients. Par exemple, elle permettra de trouver un médecin traitant sur le territoire. "Le rôle de la CPTS est de référencer l'ensemble des praticiens susceptibles de pouvoir accueillir de nouveaux patients, de pouvoir établir dans quelles conditions ils vont accueillir ces nouveaux patients, dans quel type d'exercice ils le font", explique le docteur Josselin Kamga, le président de la CPTS.

Il poursuit : "quand nous avons des usagers qui se retrouvent sans médecin traitant et qui font la demande d'un médecin traitant, de pouvoir leur donner l'ensemble des informations sur les praticiens." Concrètement, ça doit éviter aux habitants d'appeler un certain nombre de professionnel de santé qui leur diraient non pour les suivre. En lien avec l'assurance-maladie, la CPTS pour proposer de manière proactive une liste de médecins, de dentiste ou de kiné, à des personnes qui n'en n'ont pas. L'hôpital sera aussi en lien pour préparer avant la sortie un parcours de soin efficace. Une large partie de prévention est prévue.

Attirer des pratitiens

Avec cette structure, l'ARS espère aussi attirer des jeunes médecins sur le territoire de Châtellerault. "On sait que les jeunes professionnels aujourd'hui qui arrivent, ont _une appétence à travailler en équipe_, en concertation, à partager les données, à s'entraider", assure le docteur Kamga. L'installation est alors plus sereine. Cette communauté devrait se doter d'un numéro de téléphone et d'un site internet et commencer à fonctionner vers l'automne. Un autre projet de CPTS est en cours d'étude à Poitiers. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess