Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences
Dossier : Chiffre du jour

Chiffre du jour : 11.673 donneurs de sang en Vaucluse en 2019

-
Par , France Bleu Vaucluse

En Vaucluse, l'établissement français du sang a accepté les dons de 11.673 personnes en 2019, sur 360.000 habitants en âge de donner. Cependant, elles ne respectent pas forcément les très nombreux critères qui existent pour donner son sang.

Le bras d'un donneur de sang bénévole à Avignon
Le bras d'un donneur de sang bénévole à Avignon © Radio France - Philippe Paupert

L'an dernier en Vaucluse, l'établissement français du sang a accueilli 11.673 donneurs. On pourrait dire "seulement" 11.673, sans vouloir donner de leçon. Notre département compte 560.000 habitants. Parmi eux, 360.000 sont en âge de donner, c'est à dire qu'ils ont entre 18 et 70 ans.

Mais en 2019, seuls 23.500 personnes se sont présentées à une collecte de don en Vaucluse et la moitié d'entre eux n'a pas pu effectuer ce don parce qu'ils ne répondaient pas aux nombreux critères. L'établissement français du sang a donc calculé son "indice de générosité". Il est plutôt bas en Vaucluse, à seulement 3%. 

Une longue liste de critères à respecter 

En fait, la vingtaine de critères réduit considérablement le nombre de donneurs. Outre les critères évidents comme ne pas être porteur du virus du SIDA, la liste de cases à cocher est longue. Les femmes enceintes peuvent passer leur tour, ou celles qui ont accouché il y a moins de six mois. Même chose si vous vous êtes déjà piquer pour vous droguer, si vous vous êtes fait tatouer ou percé ces derniers mois.

Si vous avez eu plusieurs partenaires sexuels récemment ou une relation homosexuelle ces quatre derniers mois, vous ne pourrez pas donner non plus. Si vous êtes atteint d'une malade chronique comme le diabète, si vous avez eu de la fièvre ces deux dernières semaines, si vous avez bénéficié d'une greffe d'organe, donner votre sang est impossible. Certains voyages vous éliminent aussi des potentiels donneurs, en tout cas provisoirement. Ces critères existent dans l'intérêt des donneurs et des receveurs

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu