Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences
Dossier : Chiffre du jour

Chiffre du jour : deux cas de rougeole signalés en Vaucluse depuis le début de l'année

-
Par , France Bleu Vaucluse

L'Agence régionale de santé a recensé deux cas de rougeole dans le département de Vaucluse depuis janvier 2019. Pour l'ensemble de la région PACA, le chiffre monte à 42. Les autorités sanitaires rappellent l'importance de la vaccination.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Luc Nobout

Département Vaucluse, France

Depuis le 1e janvier 2019, deux personnes ont eu la rougeole dans le département de Vaucluse. En tout, 42 cas ont été recensés par l'Agence régionale de santé pour la région PACA, qui constate avec crainte une recrudescence, surtout depuis la fin février. En Vaucluse, nous sommes loin d'être les plus concernés puisque le Var regroupe à lui seul 20 cas. Mais deux suffisent à inquiéter les professionnels de santé puisqu'un malade de la rougeole contamine en moyenne 15 personnes, contre une ou deux pour quelqu'un qui souffre de la grippe. 

Une maladie très contagieuse et agressive 

Les jeunes enfants, de moins de cinq ans, sont les plus touchés. La majorité n'était pas vaccinée ou n'avait reçu qu'une seule dose de vaccin. Près de la moitié des malades ont dû être hospitalisés et quatre ont eu des complications. En France, mais pas en PACA, une personne est même morte à cause de la rougeole depuis le début de l'année, à cause d'une encéphalite. 

L'Agence régionale de santé rappelle donc l'importance de la vaccination, pour soi-même et pour les autres. Pour que la couverture vaccinale soit efficace, du fait de l'agressivité de la maladie, il faut que 95% de la population accepte le vaccin. C'est pour cette raison que depuis le 1er janvier 2018, la vaccination contre la rougeole fait partie des 11 vaccins obligatoires chez les enfants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu