Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Santé – Sciences DOSSIER : Chiffre du jour

Chiffre du jour : la région PACA compte 1,2 million de fumeurs

mercredi 30 janvier 2019 à 6:34 Par Camille Labrousse, France Bleu Vaucluse

En France, c'est en Provence-Alpes-Côte d'Azur qu'on fume le plus. Au quotidien, 1,2 million d'habitants de PACA allument une cigarette, soit 32% de la population. C'est bien plus qu'au niveau national.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Nathanael Charbonnier

PACA, France

La région PACA compte 1,2 million fumeurs quotidiens. Cela représente plus de 32% de la population, soit presque une personne sur trois âgée de 18 à 75 ans. C'est bien au-delà de la moyenne nationale (27%) et notre région est même la plus fumeuse de France. C'est l'organisme Santé Publique France qui publie ces chiffres., pour l'année 2017. Les hommes sont les plus accros, 35% sont fumeurs contre 29% pour les femmes. En moyenne, tous publics confondus, les fumeurs allument 12 à 14 cigarettes par jour. Alors que le tabagisme recule en France, il est stable dans la région. 

La réussite du mois sans tabac 

Pourtant, les autorités de santé mettent les moyens dans la lutte contre le tabac. En un an, au niveau national, un million de Français ont fumé leur ultime cigarette. Le mois sans tabac, rendez-vous devenu incontestable, n'y est probablement pas pour rien. Au niveau de PACA, l'ARS, l'agence régionale de santé a également consacré 1,8 million d'euros à travers 17 projets, autour de trois thématiques fortes : empêcher les jeunes de tomber dans la cigarette, aider les fumeurs à s'arrêter et amplifier la lutte auprès des publics prioritaires, à commencer par les plus précaires.