Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

"Chronodose" : le nouvel outil pour trouver un vaccin développé par Guillaume Rozier

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Ingénieur informatique qui a fait une partie de ses études à Nancy, Guillaume Rozier déjà créateur des sites internet "Covidtracker" et "Vitemadose" lance cette semaine "Chronodose" pour trouver des créneaux de vaccination disponibles dans les 24 heures.

Guillaume Rozier, l'inventeur de Covidtracker et Vitemadose
Guillaume Rozier, l'inventeur de Covidtracker et Vitemadose © AFP - Joël Saget

Son audience sur internet et les réseaux sociaux est énorme, les médias se l'arrachent, Emmanuel Macron lui même salue son travail... Guillaume Rozier est, à 25 ans seulement, le "data scientist" le plus couru du moment. Ingénieur informatique, diplômé en 2020 des Télécoms Nancy, il est à l'origine de Covidtracker, le site qui permet de suivre de l'évolution de la pandémie de Covid-19 et visité par 10 millions d'utilisateurs en avril 2021, ou encore de Vitemadose qui propose en un seul coup d’œil les créneaux disponibles sur les différentes plateformes de rendez-vous de vaccination pour les personnes éligibles. 

5.000 créneaux libres chaque jour

Cette semaine, Guillaume Rozier lance une nouvelle fonctionnalité : "Chronodose". Adossée à Vitemadose, elle permettra "à toutes les personnes de plus de 18 ans de trouver le jour même ou le lendemain un créneau de vaccination vacant laissé libre par une personne éligible" comme l'autorisera le gouvernement à partir du mercredi 12 mai. Selon Guillaume Rozier, 5.000 rendez-vous sont disponibles chaque jour. "C'est dommage de les laisser libres puisque cela correspond à des doses qui vont dormir dans des congélateurs alors qu'elles pourraient être injectées à des patients."

On essaye de se rendre utile comme on peut

Pour autant, son succès ne lui monte pas à la tête. Guillaume Rozier tient à le rappeler : il effectue ce travail à titre _"bénévole"_aux côtés d'autres volontaire, c'est un site "gratuit", "à but non lucratif" et à partir des données librement publiées par les différentes administrations. Son objectif : que le plus de monde possible utilise ses outils. A t-il le sentiment de faire le travail de l'Etat ? La question n'est pas d'actualité selon lui :"nous on essaye de se rendre utile comme on peut."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess