Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

CHRU de Tours : les tourangeaux appelés à donner leur avis sur le futur NHT, Nouvel Hôpital Trousseau

-
Par , France Bleu Touraine

C'est l'une des étapes du projet Horizon 2026 du CHRU de Tours, qui doit aboutir au regroupement de toutes les activités de l'hôpital sur deux sites, Bretonneau et Trousseau. Les tourangeaux sont désormais appelés à donner leur avis sur le NHT, le Nouvel Hôpital Trousseau, jusqu'au 7 février.

L'accueil du futur Nouvel Hôpital Trousseau
L'accueil du futur Nouvel Hôpital Trousseau - Cabinet d'architectes AIA

A Tours, le projet du nouveau CHRU prend forme. La direction a dévoilé ce jeudi matin les principaux aspects de son plan "Horizon 2026", qui consiste notamment à regrouper toutes les activités sur deux sites, Bretonneau et Trousseau. Un vaste plan de restructuration qui a été retardé de trois mois en raison de la crise sanitaire, mais qui devrait entrer dans le vif du sujet dès cet été avec les premières études d'impact. 

Depuis le début de cette semaine d'ailleurs, et jusqu'au 7 février, les tourangeaux peuvent donner leur avis sur le projet du NHT à Chambray-lès-Tours, le Nouvel Hôpital Trousseau, sur le site internet du CHRU. La direction de l'hôpital a identifié quelques thèmes susceptibles de retenir leur attention.

Comme les accès au site, et le stationnement. 1200 places de parking vont disparaître avec ce Nouvel Hôpital Trousseau. 500 sont en cours de construction, 800 devraient l'être dans les sous sols des nouveaux bâtiments. La direction se dit prête à faire plus si le besoin s'en fait ressentir. 

Les futures places de stationnement disponibles au sein du Nouvel Hôpital Trousseau
Les futures places de stationnement disponibles au sein du Nouvel Hôpital Trousseau - CHRU Tours

Ce que la direction anticipe déjà, c'est l'inquiétude des usagers autour de la future deuxième ligne de tram qui va passer devant Trousseau, et les gros travaux à venir qui pourrait encore plus compliquer la situation Avenue de la République. 

Les futurs accès au Nouvel Hôpital Trousseau
Les futurs accès au Nouvel Hôpital Trousseau - CHRU Tours

En revanche, la direction s'attend à beaucoup moins de questions, ou de propositions d'amélioration, sur des aspects de pure organisation médicale, sur la répartition des activités au sein du NHT par exemple. "On ne modifiera plus la répartition des locaux" résume Richard Dalmasso, le directeur général adjoint, tout en assurant "prendre tous les commentaires".  

La répartition des différentes activités médicales au sein du Nouvel Hôpital Trousseau
La répartition des différentes activités médicales au sein du Nouvel Hôpital Trousseau - CHRU Tours

Sur le site de Trousseau doivent être regroupés toutes les activités d'urgence et de chirurgie, l'ensemble de la pédiatrie aujourd'hui assurée à Clocheville, également un nouveau bâtiment pour tout ce qui concerne la psychiatrie. La Tour ne sera finalement pas détruite, sa démolition aurait en effet coûté entre 20 à 30 millions d'euros.

Un projet final autour de 450 millions d'euros

Une rallonge inutile selon la direction, d'autant que le projet budgété à 387 millions d'euros va finalement coûter plus cher que prévu en raison de la crise sanitaire. En l'occurrence, 66 millions d'euros supplémentaires, puisque les deux futurs hôpitaux vont notamment faire la part belle aux chambres individuelles, en limitant au minimum les chambres dédoublables. La direction va demander une rallonge à l'Etat, qui a déjà promis d'aider à hauteur de 75 millions d'euros. 

Pour accompagner cette consultation publique, le CHRU a mis en ligne tout un dossier avec les photos de ce à quoi devrait ressembler le Nouvel Hôpital Trousseau. Au niveau du calendrier, vous pouvez donc donner votre avis sur le site internet de l'hôpital jusqu'au 7 février. La direction du CHRU promet une synthèse et une restitution dans les mois à venir. 

Ensuite ce sera le temps des fouilles archéologiques (dès mars), puis des différentes études d'impact à l'été. La validation du permis de construire est espéré pour début 2022, pour un début de chantier au printemps. Et une livraison de la totalité du projet fin 2025/début 2026.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess