Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

CHU de Bordeaux : un projet de restructuration immobilière d'envergure

dimanche 30 septembre 2018 à 18:00 Par Pascal Pierozzi, France Bleu Gironde

La direction du CHU de Bordeaux est en train de travailler sur un projet de restructuration immobilière sur les trois sites des hôpitaux de Saint-André, Pellegrin et Haut-Levêque pour les dix années qui viennent. Un projet estimé à 500 millions d'Euros.

Le nouveau bâtiment des urgences pédiatriques de l'hôpital Pellegrin de Bordeaux livrable en 2021
Le nouveau bâtiment des urgences pédiatriques de l'hôpital Pellegrin de Bordeaux livrable en 2021 - CHU de Bordeaux

Bordeaux

Cette restructuration immobilière part de plusieurs constats, explique Philippe Vigouroux, le directeur général du CHU de Bordeaux qui a accordé une très longue interview à France Bleu Gironde.  Le constat démographique avec une population qui va croître dans la Métropole,  le constat du vieillissement des patients hospitalisés, et l'augmentation des malades chroniques amenés à revenir régulièrement à l'hôpital.  La pratique médicale est aussi remise en question. Les hôpitaux devront être de moins en moins des hôtels, et devenir de plus en plus des plateaux techniques. Aujourd'hui, en chirurgie au CHU de Bordeaux, un patient sur trois retourne à son domicile en début d'après midi. En 2022,  dans le domaine de l'ambulatoire, les deux-tiers des patients quitteront l'hôpital dans la journée grace à une meilleure techonologie et des personnels mieux formés.  Tous ces constats réunis ont donc abouti à ce projet de schéma directeur immobilier. 

Saint-André va devenir un hôpital de jour 

Les urgences de l'Hôpital Saint André vont être déplacées sur le site de l'hôpital Haut-Lévêque à Pessac. La raison est simple. Il y avait deux services d'urgences trop proches à 3 km de distance avec celui de Pellegrin, alors que  le sud de la Métropole n'était pas équipé.  Haut Lévêque ne possèdant qu'un service d'urgence cardiologique. L'hôpital Saint André va devenir un hôpital de santé publique de centre-ville fermé la nuit, qui aura un caractère social explique  Philippe Vigouroux, le directeur général du CHU de Bordeaux. 

Saint-André sera un hôpital dont on éteindra la lumière le soir en partant - Philippe Vigouroux 

Philippe Vigouroux évoque la restructuration de l'hôpital Saint-André

Le projet de restructuration concerne l'hôpital Pellegrin de Bordeaux  - Radio France
Le projet de restructuration concerne l'hôpital Pellegrin de Bordeaux © Radio France

Un nouveau bâtiment pour le service pédiatrique de l'hôpital Pellegrin 

Les urgences adultes de l'hôpital Pellegrin seront reconstruites pour faire face à l'afflux de patients attendus d'içi dix ans. Elles seront aménagées sur l'actuelle zone des laboratoires de l'université qui entend cèder ses bâtiments. Laboratoires qui se déplaceront d'une centaine de mètres.  L'échange concerne les zones de recherches barres Nord et le centre du Tondu à l'extrémité ouest du site de Pellegrin. 

Des travaux sont déjà entamés pour créer une extension des urgences pédiatriques. La livraison se fera courant 1er semestre 2021.  Elle sera équipée de blocs opératoires, de salles de réanimations et d'imageries. Le nouveau bâtiment se situera le long de la rue de la Pelouse de Douet.   

Sur le site de Pellegrin, deux parkings supplémentaires seront installés : 700 places pour l'un et 400 places pour l'autre, soit plus de 1000 places pour les véhicules. Le site comporte actuellement 2400 places de parking.     

Philippe Vigouroux donne des éléments sur les aménagements de l'hôpital Pellegrin

Hôpital Haut-Lévêque : un nouveau pôle de cancérologie

Outre l'aménagement d'un service d'urgences polyvalentes, le service cardiologique de l'hôpital Haut Lévêque va subir une cure rajeunissement, avec la réfection des façades, et la mise en place de chambres à un lit et équipé de douche et wc. Une exigence des partients.   Depuis deux ans, Haut Lévêque accueille déjà des services de pointe (médecine, chirurgie et recherche) en Hépato-gastro-entérologie. Il va ajouter plusieurs services de cancérologie pour une meilleure visiblité et efficacité. Il faut savoir que sur le million de patients qui est traité au CHU, un tiers l'est pour des cancers. 

Ce projet de restructuration immobilière, après la validation de l'Agence Régionale de Santé, devra être plaidé devant le Ministère de la Santé et le Ministère de l'économie pour obtenir des financements. Philippe Vigouroux indique que "500 millions d'euros, c'est une somme considérable, mais on ne peut l'analyser par référence à ce qu'est un CHU. On est une grande machine qui avance à 3 million 200 milles euros par jour, soit 100 millions par mois, et 500 millions cela réprésentent cinq mois de fonctionnement du CHU de Bordeaux . On demande beaucoup mais c'est à la mesure de la dimension de notre  Centre Hospitalier Universitaire". 

Philippe Vigouroux affirme enfin que les équipes médicales ont été consultées pour ce projet : "On ne conçoit la façon de travailler demain qu'avec ceux qui soignent aujourd'hui et qui seront dans la place, l'objectif est qu'on soit aussi performant que possible dans l'intérêt des patients".