Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

CHU de Nîmes : davantage de places en chirurgie ambulatoire d'ici 2017

dimanche 31 janvier 2016 à 6:22 Par Faouzi Tritah, France Bleu Gard Lozère

Le CHU de Nîmes va proposer davantage à ses patients la possibilité d’effectuer les opérations chirurgicales en ambulatoire. Le taux est actuellement de 38%, l'objectif est d'atteindre les 45% pour répondre à la demande. Quinze places supplémentaires vont être crées d'ici l'an prochain.

Le CHU de Nîmes
Le CHU de Nîmes © Maxppp - Maxppp

Nîmes, France

D'ici l'an prochain, le CHU de Nîmes va ouvrir plus de places, pour offrir la possibilité à ses patients d'être opérés dans la journée sans dormir à l'hôpital. Actuellement , sur les 21 100 opérations chirurgicales pratiquées au CHU de Nîmes, 38% sont en ambulatoire. La direction veut passer à 45% pour répondre à la demande.

"Les patients sont les premiers ravis à passer le moins de temps possible à l’hôpital. Le tout est d'avoir une bonne organisation, on appelle systématiquement le lendemain les patients, il y a un suivi personnalisé avec une infirmière qui ne fait que ça." Martine Ladoucette, la Directrice générale du CHU de Nîmes.

Un nouveau bâtiment en 2017

La chirurgie ambulatoire va bénéficier d'un bâtiment dédié dans un an. Quinze places supplémentaires dans les anciens locaux de radio thérapie, car cette activité a migré dans l’institut de cancérologie du Gard.