Santé – Sciences

CHU de Saint-Étienne : 70 millions d'euros pour achever le regroupement des deux sites

Par Anne-Laure Bousiges, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 7 janvier 2016 à 17:22

Les Voeux du directeur de Saint-Etienne, Frédéric Boiron
Les Voeux du directeur de Saint-Etienne, Frédéric Boiron © Radio France - Anne-Laure Bousiges

Deux annonces importantes : une enveloppe de 70 millions d'euros pour achever le chantier du regroupement des activités hospitalières sur deux sites, et la création d'un groupement hospitalier de territoire, prévu par la loi de modernisation du système de santé récemment adoptée par le Parlement.

"Une pensée en ce jour particulier aux victimes des attentats". Voilà comment ont débuté les vœux du directeur du CHU de Saint-Étienne (Loire), jeudi midi, à l'hôpital Nord. Frédéric Boiron a ensuite vanté la qualité de son établissement. Le "CHU avance bien". Très bien classé même dans plusieurs médias nationaux en terme de qualité de soins. Par exemple, 19ème sur 1.400 établissements pour Le Point (article payant). Ces vœux ont été l'occasion de faire le point sur l'année écoulée avec l'ouverture du campus santé innovation, l'ouverture du 1er centre référant de France des troubles du comportement alimentaire, seul CHU à disposer d'un plateau de rythmologie équipée de 2 salles robotisées, une activité en progression. Beaucoup de performances médicales mais aussi financières avec toujours cet objectif d'un retour à l'équilibre.

Le directeur a également évoqué les perspectives pour 2016 avec deux grandes avancées : 

- D'abord le schéma directeur.  C'est le regroupement des activités sur deux sites principaux : hôpital Nord, avec l'arrivée de deux services de psychiatrie, l'élargissement des capacités en maternité, pédiatrie et notamment le pôle mère/enfant. Et puis le site de Bellevue, dédié aux personnes âgées, à l'innovation dans ce domaine, à la rééducation. Là cela demande la construction de nouveaux bâtiment. Et pour cela,  le CHU reçoit une enveloppe financière très conséquente de l'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes : 70 millions d'euros. Fin des travaux à priori en 2019-2020. L'an dernier, le site Trousseau a déjà fermé. Reste le site de la Charité à vendre.

Marc Maisonny, le délégué départemental de l'Agence Régionale de la Santé Auvergne-Rhône-Alpes, s'explique sur cette somme allouée au CHU de Saint-Étienne.

L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes donne 70 millions d'euros au CHU de Saint-Etienne

- Ensuite, l'autre avancée, c'est la constitution d'un groupement hospitalier de territoire. Objectif : faire coopérer 18 établissements publics de Roanne, à Annonay, en passant par Feurs, Montbrison, Firminy, Saint-Chamond, Saint-Étienne, pour coordonner les recrutements médicaux, mener ensemble des programmes de recherches, effectuer des achats communs, être plus efficaces et favoriser des soins de qualités sur le territoire avec en gros ce mot d'ordre : "Plus on se regroupe, plus on est fort".

Le directeur de l'hôpital de Roanne, Dominique Huet estime que c'est une bonne nouvelle.

Dominique Huet, le directeur de l'hôpital de Roanne

Le directeur du CHU de Saint-Étienne, sera en direct sur France Bleu Saint-Étienne Loire à 7h50 ce vendredi.

Partager sur :