Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

CHU de Saint-Étienne : fin de la grève en psychiatrie

mardi 12 février 2019 à 15:41 Par Tifany Antkowiak, France Bleu Saint-Étienne Loire

Après cinq mois de grève au service psychiatrie du CHU de Saint-Étienne, un protocole de sortie a été signé ce mardi par les syndicats CGT et FO de l'établissement stéphanois.

Un des bâtiments du CHU de Saint-Étienne.
Un des bâtiments du CHU de Saint-Étienne. © Radio France - ER

Saint-Étienne, France

"La mobilisation paie". C'est l'une des phrases du communiqué de presse dans lequel la CGT et de FO du CHU de Saint-Étienne annoncent ce mardi la fin de la grève au service psychiatrie. Les deux syndicats ont signé avec la direction un protocole de sortie, après cinq mois de mobilisation. Cette grève prend fin un peu plus d'un an après la publication, début 2018, d'un rapport d'urgence du contrôleur général des lieux de privation de liberté. Ce rapport dénonçait des "traitements indignes" au service psychiatrique du CHU stéphanois. 

Vigilance des syndicats et du collectif La Psy Cause

Le protocole d'accord de fin de grève signé ce mardi prévoit plusieurs mesures. D'abord des moyens humains supplémentaires, notamment grâce à l'enveloppe de 500.000 euros renouvelables accordée par l'Agence régionale de santé d'Auvergne-Rhône-Alpes. La formation des personnels va également être revue. Le troisième volet du protocole de sortie de grève concerne "l'accompagnement des réorganisations" au sein du service psychiatrie.

Dans leur communiqué, les syndicats CGT et FO, et le collectif La Psy Cause promettent de "veiller à l’application de ce protocole de sortie de grève", et ajoutent que "la situation reste préoccupante" et que la nouvelle politique de santé du gouvernement,"qui vise à encore plus d’économie sur la santé, risque de rallumer la mèche de la contestation".