Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Cinq sens et émotions positives : le nouveau service neurologie de l'hôpital mémorial de Saint-Lô se veut innovant

-
Par , France Bleu Cotentin

Après deux ans de travaux et 3,7 millions d'euros investis, le service neurologie de l'hôpital mémorial de Saint-Lô a été inauguré ce 23 juin 2019. Il occupe désormais tout le 6e étage, qui avant était partagé avec le service cardiologie.

Luminothérapie, aromathérapie,  portes en opaline : les chambres misent sur les méthodes douces
Luminothérapie, aromathérapie, portes en opaline : les chambres misent sur les méthodes douces - Hôpital de Saint-Lô

Saint-Lô, France

Avec 28 lits , le service neurologie de l'hôpital mémorial de Saint-Lô est le plus gros service du département. Et aussi l'un des plus novateurs. 

Les chambres ont été entièrement rénovées, repensées pour mettre l'accent sur les cinq sens et les émotions positives. Avec un jeu de luminothérapie, le patient peut s'endormir avec une lumière bleue, se réveiller dans du rouge, le plafond peut aussi s'animer, et laisser apparaître un cerisier japonais ou des couleurs, selon les envies du patient. 

Chaque chambre est équipée d'un diffuseur d'huiles essentielles, d'enceintes connectées et d'un système d'horloge lumineuse dont on peut régler l'intensité. 

28 chambres en tout, individuelles ou double, là où avant on trouvait  encore des chambres à 4 lits. 

"Un gage d'attractivité médicale"

Dans les salles de soin aussi, du changement; plus de traces de papier, tout est informatisé pour plus de sécurité, plus de confidentialité. 

Des conditions innovantes qui sont aussi un gage d'attractivité médicale assure Thierry Lugbull, le directeur de l'hôpital, à l'heure où l'on a du mal à recruter des médecins, le service neurologie en accueille plus de six.  Ils étaient deux auparavant. 

Le chantier de rénovation continue à l'hôpital mémorial de Saint-Lô, avec des travaux débutés aux urgences.  Un investissement de 5 millions d'euros.