Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Cinq chercheurs brestois dans une expédition polaire inédite

dimanche 12 février 2017 à 10:27 Par Nolwenn Quioc, France Bleu Breizh Izel

Des scientifiques brestois participent en ce moment à une expédition internationale autour de l'Antarctique. Aux côtés de 50 chercheurs de toutes nationalités, ils tentent de comprendre les changements des océans.

La mission polaire va étudier le devenir de l'Océan Austral, et donc des animaux qui y vivent
La mission polaire va étudier le devenir de l'Océan Austral, et donc des animaux qui y vivent © Maxppp -

Bretagne, France

Quelles seront les évolutions des océans et du climat dans les prochaines années ? Pour tenter de répondre à cette question, l'Institut Polaire suisse a lancé une vaste expédition internationale. Objectif : faire le tour de l'Antarctique, à bord d'un navire russe, l’Akademik Treshnikov, et étudier la composition de l'Océan Austral.

Un laboratoire scientifique qui étudie la composition de l'eau en continu

Sur ce bateau, 55 chercheurs de tous les pays, dont 5 Brestois qui se relayent sur les différentes parties du voyage. Parmi eux, Nicolas Cassar, chercheur à l'IUEM, l'Institut Universitaire Européen de la Mer basé à Brest, et chef de la mission française. Il vient de passer plusieurs semaines dans l'Océan Austral à bord du navire scientifique.

On fait des études océanographiques en continu sur le bateau - Nicolas Cassar, chef de la mission française et chercheur à Brest

"Sous le bateau, on a un tuyau qui pompe de l'eau salée et qui l'apporte sur le navire, raconte le chercheur. Là, on fait des études océanographiques en continu : on regarde notamment la composition de l'eau et les micro-organismes qui y vivent."

Comprendre l'avenir du climat à partir de l'Océan Austral

L'équipe française étudie le rôle du phyto-plancton dans la régulation du climat. 40% du CO2 stocké dans les océans est en effet présent dans l'Océan Austral.

Le but ? "Comprendre l'état des océans, pour essayer de comprendre comment ils vont évoluer", répond Nicolas Cassar. "Les océans ont un impact majeur sur notre climat, c'est donc important pour comprendre l'avenir de notre planète."

Suite à cette expédition, les scientifiques disposeront, pour la première fois, d'un Atlas biologique des micro-organismes présents dans l'Océan Austral.