Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Six conseils de psychologues face à l'angoisse du coronavirus

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Avec le contexte sanitaire, les psychologues voient débarquer dans leurs cabinets des patients aux symptômes anxieux liés au Covid. Des professionnelles mosellanes nous donnent leurs bons conseils pour lutter contre le stress.

N'hésitez pas à consulter un psychologue si votre anxiété devient trop importante
N'hésitez pas à consulter un psychologue si votre anxiété devient trop importante © Maxppp - Bruno Levesque

Vous aussi, en ce moment, vous voyez tout en gris ? C'est normal : avec la pandémie de covid 19, le contexte sanitaire, la peur de la deuxième vague, les symptômes d'anxiété se multiplient chez les Français, même en Moselle où nous sommes encore relativement épargnés. C'est ce que constatent les professionnels, notamment les psychologues, qui voient arriver dans leurs cabinets des patients plus fatigués et angoissés que d'habitude. Heureusement, ils ont de bons conseils à nous donner.  

1. Accepter que c'est normal d'être anxieux

Catherine Dolisi est psychologue clinicienne à Metz. Elle a constaté chez beaucoup de ses patients une anxiété croissante depuis le déconfinement, et une grande fatigue chez la majorité d'entre eux. Pour elle, il faut souligner que "c'est normal d'être anxieux face à une menace contre laquelle on se sent impuissant. Ce qui est important de prendre en compte, c'est le niveau de cette anxiété."

2. Limiter l'exposition à l'information

"Pour ce qui est d'une anxiété gérable", explique la psychologue, "il faut limiter l'exposition à l'information sur le Covid, se méfier de nouvelles qui ont l'air sensationnelles, ne pas se focaliser sur ce sujet".

3. Faire du sport

Catherine Dolisi conseille aussi de "faire de l'exercice, de bouger. Le fait d'aller prendre l'air, sans pour autant avoir une pratique sportive intense, c'est déjà une bonne façon de faire baisser le niveau d'anxiété." Elle conseille aussi la relaxation, le yoga, ou encore la méditation.

4. Bien respirer

Viviane Sorriaux, psychologue à Metz, propose deux exercices tout simples pour bien respirer : le premier, c'est le A tibétain. "Je suis debout, les pieds en alignement avec le bassin. J'expire, j'écarte les deux bras, les deux mains l'une en face de l'autre, et j'applaudis, de plus en plus fort. J'expire en lâchant, et je répète trois fois." Le second s'appelle les valises : "J'imagine qu'il y a près de chacun de mes pieds une valise, remplie de choses désagréables et que je ne veux plus. J'inspire, j'agrippe ces valises imaginaires, je secoue mes épaules, et à l'expiration, je lâche les valises en même temps que mon souffle." A faire chez soi... ou même au bureau !

5. Apprendre à lâcher prise

"Il faut apprendre à vivre avec l'incertitude", suggère Catherine Dolisi, qui donne quelques petites techniques pour cela : "Partir en week-end sans GPS, lâcher les réseaux sociaux, accepter de ne pas savoir ce que font les autres de leurs vacances. Toutes ces choses redonnent un peu de respiration mentale - on n'est pas, en permanence, dans le besoin de contrôler tout ce qu'il se passe." 

6. Savoir reconnaître quand ça ne va vraiment pas

La psychologue recommande néanmoins d'être vigilant : "quand le niveau d'anxiété est très élevé, il devient vite incontrôlable. On peut avoir des manifestations très physiques, comme des crises d'angoisse, des sensations d'étouffement, des difficultés de sommeil très importantes, une diminution de l'appétit, un manque d'énergie poussé jusqu'à l'épuisement." Tous ces signes doivent vous inciter à "demander de l'aide", que ce soit en appelant votre médecin ou en prenant rendez-vous chez un psychologue. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess