Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Confinement - Coronavirus : infos pratiques et astuces du quotidien

Cinq conseils pour adapter son alimentation pendant le confinement

-
Par , , France Bleu

Le confinement que nous vivons actuellement est synonyme de sédentarité. Notre experte France Bleu, la micronutritionniste Valérie Espinasse, nous donne ses cinq conseils pour adapter notre alimentation.

Il est tellement facile en ce moment de se laisser aller et de manger n'importe quoi, n'importe quand. Qui n'a pas cédé à la tentation de manger trop gras ou trop sucré ? Derrière cette envie de nourriture réconfort, il ne faut pas oublier que bien s'alimenter est fondamental

Notre experte, Valérie Espinasse, micronutritionniste, nous donne ses cinq conseils afin d'adapter notre alimentation et de conserver ainsi un bon équilibre nutritionnel pendant cette période de sédentarité obligée. 

1. Limiter les sucres industriels

Quand on parle de sucres industriels, il faut penser à ceux que l'on trouve dans les pâtisseries, les biscuits. Une astuce pour la cuisine : diminuer de moitié les quantités de sucre qui sont recommandées dans les recettes.

2. Des fruits et légumes pour chaque repas

Ne surtout pas oublier de manger des fruits et/ou des légumes à chaque repas. Une astuce diététique : commencer chaque repas avec un potage ou une salade. Votre corps aura ainsi la sensation de satiété qui diminuera l'envie de manger plus pour la suite du repas. 

3. Limiter les féculents

Il est nécessaire de limiter la consommation des féculents (pâtes, riz, pommes de terre...) à une fois par jour. Attention ! Il est à rappeler que la farine est un féculent donc si on mange un gâteau, on ne mange pas d'autres féculents au cours de la journée.

4. Trois repas par jour

Pour éviter les méfaits du grignotage, il est préférable de limiter sa ration alimentaire quotidienne à trois repas par jour ou à deux principaux repas avec une collation.

5. Prendre du plaisir à cuisiner

Le dernier conseil et peut-être le plus important : prendre du plaisir à cuisiner et réapprendre à cuisiner en famille.

Pour aller plus loin

Vous pouvez retrouver les conseils de Valérie Espinasse dans On n'est pas à l'abri d'faire une bonne émission ! sur France Bleu.

Si vous souhaitez découvrir une nouvelle façon de penser la nutrition, vous pouvez consulter son site internet. Micronutritionniste, Valérie Espinasse propose une nutrition personnalisée grâce à des tests d’intolérances alimentaires.

Pour rester informé, inscrivez-vous à notre newsletter

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu