Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cinq fruits et légumes par jour : les Français à la traîne

-
Par , France Bleu

Cela fait précisément vingt ans que l'on nous recommande de manger cinq fruits et légumes par jour et pourtant les Français n'y parviennent toujours pas. D'après l'interprofession des fruits et légumes, seul un Français sur trois consomme les cinq portions conseillées.

Seul un Français sur trois consomme cinq fruits et légumes par jour.
Seul un Français sur trois consomme cinq fruits et légumes par jour. © Radio France - Sixtine Lys

Les Français sont encore à la peine en termes d'alimentation équilibrée. Selon Interfel, l'interprofession des fruits et légumes, seulement un tiers des Français mangent cinq fruits et légumes par jour

Cette recommandation alimentaire des autorités date de 2001 lorsque le programme national nutrition santé (PNNS) a été mis en place. Ce programme conseille d'agrémenter nos plats quotidiens avec 400 grammes à 500 grammes de fruits et légumes au quotidien. Depuis 2010, les Français s'améliorent. Ils ont dépassé la barre des 300 grammes soit trois portions sur cinq. Une portion représente l'équivalent d'une poignée de mains. 

Crus, cuits ou cuisinés 

Il existe plusieurs façons d'ajouter facilement des fruits et légumes dans nos plats. Les légumes en conserves ou surgelés peuvent représenter une portion. C'est par exemple le cas d'un plat de pâtes ou de riz agrémenté d'une poignée de légumes congelés.  

Attention aux faux amis ! Les jus de fruits sont très sucrés et appauvris en vitamines et fibres. Un bol de soupe ou un smoothie, même s'ils sont cuisinés avec plusieurs fruits et légumes, ne représentent qu'une seule portion sur les cinq

Une alimentation saine encore inaccessible pour certains

Les populations précaires sont les plus concernées par ce manque de produits frais où le taux de prévalence de l'obésité est "1,5 fois plus élevé que celui de la population générale", précise Christel Teyssedre, présidente d'Aprifel, l'agence pour la recherche et l'information en fruits et légumes. 

C'est pourquoi Interfel soutient la proposition de création d'un chèque alimentaire. En décembre dernier, le gouvernement a annoncé vouloir le mettre en place afin de permettre aux plus modestes d’accéder à une alimentation équilibrée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess