Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Clermont-Ferrand : faites-vous dépister gratuitement à bord du "bus du glaucome"

mardi 24 avril 2018 à 17:32 Par Dominique Manent, France Bleu Pays d'Auvergne

Un magnifique bus rouge stationne jusqu'au 26 avril sur la place de Jaude, à Clermont-Ferrand. Il accueille les personnes de plus de 40 ans pour des dépistages gratuits et rapides du glaucome. Cette maladie insidieuse est la première cause de cécité absolue dans les pays développés.

Le bus du glaucome sur la place de Jaude à Clermont-Ferrand
Le bus du glaucome sur la place de Jaude à Clermont-Ferrand © Radio France - Dominique Manent

Clermont-Ferrand, France

L'UNADEV -l'Union Nationale des Aveugles et Déficients Visuels- organise un tour de France du dépistage du glaucome. Depuis l'automne dernier et jusqu'à la fin juin, un "bus du glaucome" fait escale dans une quinzaine de villes de France. Après Lyon, et avant Perpignan, le véhicule stationne, jusqu'au 26 avril, en plein coeur de Clermont-Ferrand, sur la place de Jaude. 

Un million de personnes concernées en France

Le chiffre est impressionnant. En France, aujourd'hui, plus d’un million de personnes sont atteintes d’un glaucome mais la moitié d'entre elles l'ignore. En l'absence de symptômes et de douleurs, il est quasiment impossible de savoir qu'on est malade, d'où l'intérêt d'effectuer des tests de dépistage. Si la pathologie peut survenir à n'importe quel âge, sa fréquence augmente avec les années, notamment après 40 ans. 

Un dépistage gratuit, rapide et indolore

A bord du bus, un ophtalmologiste et un orthoptiste prennent en charge les patients pour une consultation qui dure moins de 10 minutes. Quatre examens sont effectués : une mesure de la tension intraoculaire et de l’épaisseur de cornée, une photo du fond de l’oeil sans dilatation pour vérifier l’état du nerf optique et un contrôle du champ visuel. Si un problème est détecté à l'issue de ces tests, les patients sont invités à aller consulter leur ophtalmo.

Le glaucome, une maladie chronique potentiellement grave

Le glaucome est la première cause de cécité absolue dans les pays développés, comme la France. Le facteur de risque principal est l’hypertension oculaire, qui peut provoquer une dégradation du nerf optique et entraîner une altération du champ visuel périphérique. Il est donc capital de consulter un ophtalmo régulièrement. Mais les délais d'attente pour obtenir un rendez-vous sont longs ... plus de six mois en Auvergne. "Comme je ne vais pas chez l'ophtalmo tous les ans, j'en ai profité" confie Claudie, 63 ans, à la descente du bus. Le médecin l'a rassurée. Tout va bien pour elle.

LE BUS DU GLAUCOME : CONSULTATIONS SANS RENDEZ-VOUS ET DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES   

Horaires et jours de dépistage : Mardi 24 avril : 9h00 – 12h30 et 14h00 – 17h30 // Mercredi 25 avril : 9h00 – 12h30 et 14h00 – 17h30 // Jeudi 26 avril : 9h00 – 12h30 et 14h00 – 17h30. Les personnes porteuses de lentilles doivent venir sans. Pour plus d’information : ww.unadev.com