Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Clermont-Ferrand : le CHU recherche des femmes de moins de 50 ans pour une étude sur l'ostéoporose

jeudi 28 mars 2019 à 18:59 - Mis à jour le lundi 8 avril 2019 à 5:54 Par Claudie Hamon, France Bleu Pays d'Auvergne

L'équipe de recherche du CHU a besoin de volontaires pour finaliser son programme de prévention de l'ostéoporose. Si vous êtes une femme non-ménopausée, âgée entre 40 et 50 ans, vous pourrez bénéficier d'un suivi médical et de conseils en activité physique.

Courir ou marcher est bénéfique pour la prévention de l'ostéoporose.
Courir ou marcher est bénéfique pour la prévention de l'ostéoporose. © Maxppp - Christian Watier

Clermont-Ferrand, France

Après 50 ans, l'ostéoporose est responsable d'environ 130 000 fractures chaque année, en France. Une femme sur deux est concernée par cette maladie de l'os poreux. Une maladie qui touche aussi les hommes à l'andropause. Dans tous les cas, pour renforcer son capital osseux, il faut bien-sûr manger varié, faire le plein de vitamine D et veiller à pratiquer une activité physique régulière comme la marche ou la course à pied. 

En partenariat avec les thermes de Chaudes-Aigues

L'étude ThermOs a commencé il y a un an et demi et déjà 90 femmes ont suivi le protocole élaboré en partenariat avec les thermes de Chaudes-Aigues dans le Cantal et de Bourbon-Lancy en Saône-et-Loire. Certaines femmes ont bénéficié d'une cure thermale adaptée, d'autres ont été accompagnées par une équipe au CHU, un suivi assorti d'exercices physiques. 

Une femme entre 40 et 50 ans

Cette étude qui cherche à établir les liens entre ostéoporose et ménopause concerne les femmes âgées entre 40 et 50 ans, non-ménopausées et à l'indice de masse corporelle inférieure à 30. Pour entrer dans ce protocole, vous ne devez pas faire d'activité physique intensive régulière, cela fausserait les résultats. Si vous êtes retenue, vous bénéficierez d'un suivi médical pendant un an (c'est l'occasion de faire un check-up complet) et de conseils en activité physique. En cadeau, vous recevrez également une montre connectée Garmin HR d'une valeur de 150 euros.  

Pour vous inscrire, contactez Camille Le Huérou au 06 34 24 51 35