Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Clinique d'Aire-sur-l'Adour : les urgences de nuit fonctionneront de nouveau mi-juin

-
Par , France Bleu Gascogne

Les présidents des conseils départementaux des Landes et du Gers annoncent ce mardi 25 mai le retour à la normale du fonctionnement des urgences de la clinique d'Aire-sur-l'Adour. Elles étaient fermées la nuit depuis le 1er avril.

L'entrée de la clinique d'Aire-sur-l'Adour
L'entrée de la clinique d'Aire-sur-l'Adour - GoogleStreetView

Les urgences de la clinique d'Aire-sur-l'Adour vont retrouver leur fonctionnement normal d'ici mi-juin et c'est un soulagement pour les habitants du territoire, privés d'urgences la nuit depuis le 1er avril 2021, ce qui amenait le service d'urgences le plus proche à 35 minutes voir une heure de route de 19 h à 8 h 30. La fermeture des urgences avait provoqué "une vive émotion chez les élus et les habitants", selon le communiqué publié ce mardi 25 mai par les présidents des départements des Landes et du Gers. Xavier Fortinon et Philippe Martin écrivent : "Nous nous sommes entretenus avec la Direction de l’Hôpital de Mont-de-Marsan, qui gère l’établissement d’Aire-sur-l’Adour, et nous avons redit à cette occasion notre attachement à ce que les urgences puissent continuer d’être assurées 24h/24."

Le communiqué ne précise aucune date pour ce retour à la normale et parle de "mi-juin", il n'évoque pas non plus les moyens mobilisés en terme de personnel. En effet, c'était "un effectif soignant insuffisant" qui avait poussé la direction de l'hôpital à fermer les urgences la nuit. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess