Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Pêche française et métier de marin-pêcheur : dites ce que vous en pensez

-
Par , France Bleu

La pêche française et le métier de marin-pêcheur en débat sur internet pendant tout le mois de juillet . Vous, moi, les professionnels de la pêche et leurs proches : nous sommes tous invités par l'Assemblée nationale à donner notre avis.

La majorité d'entre nous croit manger des produits de la mer qui viennent de la pêche française mais c'est faux.
La majorité d'entre nous croit manger des produits de la mer qui viennent de la pêche française mais c'est faux. © Maxppp - Alexandre MARCHI

À nos claviers d'ordinateurs pour dire ce qu'on sait et ce qu'on pense de la pêche française et du métier de marin-pêcheur. L'Assemblée nationale nous invite à participer à une grande consultation sur internet jusqu'à fin juillet. 

Quel est le but de cette consultation ? 

Pour ce qui est de nous, le grand public, il y a trois objectifs. Mesurer ce qu'on sait ou pas du monde de la pêche. Comprendre comment on voit le métier de marin-pêcheur. Et aussi savoir ce qu'on attend des produits de la mer que l'on consomme.  

Mais si on en croit un récent sondage on n'est pas très bien informés sur tout ça.  

Par exemple, la plupart d'entre nous croit manger des poissons et des fruits de mer qui viennent de la pêche tricolore. Pourtant c'est faux. L'essentiel de ce qu'on achète   - moules, huîtres, crevettes, saumon ou thon - vient de l'aquaculture ou est importé.  

Et c'est pas mieux sur le métier de marin-pêcheur. Pour plus des deux tiers des Français, le salaire de cette profession est au Smic alors qu'en réalité il est plutôt de 2.500 à 3.000 euros.  

Une vérité que la filière veut faire savoir car elle recherche à recruter 2.000 jeunes marins dans les cinq ans.  

L'enjeu final de cette consultation, c'est l'avenir même de la pêche française qui risque de beaucoup pâtir du Brexit.  

D'où le souhait de l'Assemblée nationale d'entendre tout le monde.  Des représentants des professionnels seront aussi reçus par les députés. Et l'ensemble donnera lieu à un rapport parlementaire pour éclairer les choix futurs du gouvernement. 

Pour participer à la consultation sur la pêche :   http://questionnaire.assemblee-nationale.fr/921878