Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor
Dossier : Coronavirus Covid-19

Cluster Covid-19 à Pau : pourquoi le nom du commerce en question n'a pas été dévoilé

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Un foyer de contagion a été confirmé à Pau, ce mardi, dans un commerce, avec 20 cas de Covid-19. Mais l'Agence régionale de santé ne souhaite pas communiquer le nom de l'enseigne, expliquant que ce n'est pas nécessaire car tous les "cas contacts" ont été identifiés.

Les masques sont désormais obligatoires dans le centre-ville de Pau.
Les masques sont désormais obligatoires dans le centre-ville de Pau. © Radio France - Mathias Kern

Dans son dernier bilan sur le suivi de la pandémie, ce mardi, l'agence régionale de santé en Nouvelle-Aquitaine a confirmé l’existence de deux clusters dans la région de Pau, déjà évoqués vendredi, lors d'un précédent communiqué de presse. L'un concerne le service culture de la ville de Pau, avec 5 cas confirmés, l'autre est un foyer de contagion plus important, dans un commerce. Avec 20 personnes touchées, il s'agit du plus gros cluster jamais enregistré à Pau depuis le début de la crise sanitaire.

Pourtant, l'ARS n'apportera pas davantage de précisions sur le nom du commerce et le secteur géographique de ce foyer de contagion, qui "ne se situe pas dans le centre-ville de Pau", selon Maritxu Blanzaco. "Cela peut porter préjudice à une enseigne commerciale, explique la directrice de l'ARS dans les Pyrénées-Atlantiques. Surtout que dans ce cas-là, toutes les mesures ont été prises par le gestionnaire pour circonscrire la diffusion de l'épidémie."

La chaîne de contagion a été identifiée

Pour les autorités de santé, cette précision n'est pas nécessaire parce que tous les "cas contacts" ont été retrouvés. Les cas confirmés sont des employés et leur entourage, et non des clients. Ces personnes ont été placées en quatorzaine, comme le veut la procédure. "Il n'y a donc pas de craintes à avoir, souligne Maritxu Blanzaco. 20 personnes, c'est un chiffre important, mais c'est la conjugaison de deux clusters, l'un dans un commerce et l'autre communautaire."

Le Béarn et la Bigorre ne sont plus épargnés

Par ailleurs, la directrice de l'ARS dans les Pyrénées-Atlantiques rappelle qu'il faut respecter les gestes barrières et le port du masque, alors que le Béarn et la Bigorre ne sont plus épargnés. Tous les indicateurs montrent que le coronavirus progresse, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées sont désormais dans le premier tiers des départements les plus touchés. Une personne est en réanimation à l’hôpital de Pau, une autre à Tarbes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess