Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cluster dans un Ehpad des Landes : une soignante non vaccinée a fait entrer le variant Delta

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

Une trentaine de cas de Covid-19 ont été détectés dans un Ehpad de Pontonx-sur-l'Adour, dans les Landes. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, en visite ce jeudi dans les Landes, annonce que c'est une soignante non vaccinée qui a fait rentrer le variant Delta dans l'établissement.

Vaccination de résidents en EHPAD dans les Landes (illustration)
Vaccination de résidents en EHPAD dans les Landes (illustration) © Radio France - Lou Bourdy

Le variant Delta est entré dans l'Ehpad de Pontonx via une soignante non vaccinée. C'est l'annonce faite ce jeudi matin par le ministre de la Santé, en visite dans les Landes, qui font face à une progression du variant indien. Au total, sur la trentaine de cas, 23 résidents sont positifs au variant, dont deux qui n'étaient pas vaccinés. Six soignants sont positifs à ce même variant, et cinq d'entre eux n'étaient pas vaccinés. Pour le Premier ministre, présent également à Mont-de-Marsan ce jeudi 14 juin au matin, cette situation est incompréhensible. Pour faire face à la montée de ce variant dans les Landes, les ministres appellent tous les soignants, et plus largement tous les Landais, à se faire vacciner.

Personne ne peut comprendre ça - Jean Castex

"Manifestement, le virus est rentré dans l'Ehpad par le biais d'une soignante qui n'était pas vaccinée, a annoncé Olivier Véran. C'est un point important. Trois hospitalisations pour souffrance respiratoire. Mais la grande différence avec la vaccination, c'est qu'il n'y a pas de cas graves."

Pour le Premier ministre, cette situation n'est pas compréhensible

"Qui peut comprendre que le virus entre dans un Ehpad, là où se trouvent les personnes les plus fragiles, par l'intermédiaire de celles et ceux dont la mission est de le protéger. Personne ne peut comprendre ça." À la question : faut-il rendre la vaccination obligatoire ? Le Premier ministre répond alors : "Il faut que, d'ici la fin de l'été, la vaccination soit quasi complète, sinon, effectivement, il faudra prendre nos responsabilités."

Jean Castex a appelé tous les personnels soignants à se faire vacciner avant la fin de l'été : "Je le dis en particulier chez nos soignants, ceux qui accompagnent nos ainés. Il est impératif qu'ils soient tous vaccinés d'ici la fin du mois d'août. C'est un appel solennel."

7 jours déterminants 

Le département des Landes est celui de France métropolitaine où le variant circule le plus : on le retrouve dans 70% des cas positifs, contre 9 à 10% en moyenne. Jean Castex a annoncé ce jeudi la mise en place d'un plan d'action sur 7 jours. Dans le détail : 14.000 tests devront être réalisés dans la semaine à venir dans les Landes. "On a débloqué 6.500 tests salivaires pour les écoles et 10.000 autotests" précise Jean Castex. 

Sur le volet vaccinal, les doses de vaccin disponibles dans les Landes vont augmenter, passant de "40.000 à 60.000 doses au cours des sept jours à venir". La levée des restrictions prévues dans toute la France au 1er juillet pourrait donc être différée dans les Landes, notamment pour les jauges dans les établissements et lieux recevant du public.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess