Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

CNRS Orléans : il y a un an, Philae se posait sur la comète Tchouri

jeudi 12 novembre 2015 à 10:57 Par Eric Normand, France Bleu Orléans et France Bleu

Le robot Philae fête le premier anniversaire de son atterrissage sur la comète Tchouri ce jeudi, un exploit qui a tenu en haleine le monde entier. Muet depuis le 9 juillet, le robot n'a peut-être pas dit son dernier mot : la sonde européenne Rosetta s'est rapprochée de lui plus vite que prévu.

Une réplique de Philae
Une réplique de Philae © Maxppp - Daniel Reinhardt

Orléans, France

Il y a un an tout juste, le 12 novembre 2014,le robot Philae réussissait à atterrir sur la comète Tchouri après un voyage de dix ans à bord de la sonde Rosetta. C'était une première mondiale à laquelle à Orléans le LPC2E, le laboratoire de physique et chimie de l'environnement et de l'espace, a participé. L'équipe de Jean-Pierre Lebreton a contribué à ce projet en travaillant sur les composants de la sonde Rosetta. L'objectif de la mission, c'est de mieux comprendre la formation du système solaire. 

Qu'a-t-on appris en un an ? Le robot Philae a travaillé 60 heures, puis s'est longuement endormi avant de se réveiller au mois de juin. Depuis, quelques contacts ont pu se produire et cela a permis de recueillir des données intéressantes. Où en est cette aventure scientifique suivie de près par les chercheurs orléanais ? Jean-Pierre Lebreton était l'invité de France Bleu Orléans.

Jean-Pierre Lebreton, chercheur à Orléans fait le bilan sur la mission "Rosetta"