Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Hôpitaux d'Epinal et de Remiremont : des économies avant la fusion

vendredi 20 juillet 2018 à 17:31 Par Hervé Toutain, France Bleu Sud Lorraine

Le comité de pilotage des hôpitaux d'Epinal et de Remiremont dans les Vosges donne la priorité à la réduction des déficits. Des économies qui passent par une réorganisation des activités.

La manifestants de la CFDT devant le siège spinalien de l'Agence Régionale de Santé
La manifestants de la CFDT devant le siège spinalien de l'Agence Régionale de Santé © Radio France - Hervé Toutain

Vosges, France

Réduire les déficits et assurer la pérennité des activités. Le comité de pilotage des hôpitaux d'Epinal et de Remiremont dans les Vosges a acté plusieurs orientations qui vont dans ce sens.

Il y a d'abord la constitution d'équipes médicales communes. Elle devrait permettre d'améliorer les conditions de travail des personnels, avec notamment des horaires et des gardes mieux aménagées.

Il y a ensuite la généralisation progressive de la médecine ambulatoire. Celle qui ne nécessite que quelques heures d'hospitalisation, sans que le patient passe la nuit sur place. La direction espère des économies substantielles sur les gardes de nuit.

Enfin le maintien des activités chirurgicales dans les deux établissements, mais avec une prise en charge différenciée selon la gravité des cas.

Un plan de performance présenté à la rentrée

Le comité de pilotage, qui regroupe élus, direction, et Agence Régionale de Santé, n'est pas une instance décisionnaire. Le prochain rendez-vous décisif aura lieu au mois de septembre prochain, avec la présentation d'un plan de performance pour les 2 hôpitaux. Ce plan conditionnera l'aide financière de l'ARS, Agence Régionale de Santé,  pour le paiement des salaires et des investissements.

Le déficit de l'hôpital d'Epinal est actuellement de 7 millions 600.000 euros. Celui de Remiremont de 3 millions 300 000 euros. La direction garde pour objectif à terme la fusion des activités entre les 2 établissements.