Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Que sont ces nouvelles boutiques qui vendent du CBD dans les Pyrénées-Orientales ?

-
Par , France Bleu Roussillon

Depuis l'an passé, la commercialisation de produits contenant du cannabidiol (CBD), une molécule extraite du cannabis, est autorisée en France. Les boutiques vendant du CBD fleurissent dans les Pyrénées-Orientales. La substance aux vertus thérapeutiques est encore méconnue.

La boutique Le CBD de Papa est ouverte depuis début mai à Elne, tout près de Perpignan.
La boutique Le CBD de Papa est ouverte depuis début mai à Elne, tout près de Perpignan. © Radio France - Marie-Hélène Hérouart

Tout n'est pas mauvais dans le cannabis. Pour s'aligner sur les lois européennes, la France, premier producteur de chanvre en Europe, devrait autoriser la vente de produits contenant du CBD, la molécule non psychotrope du cannabis. En tout cas, le pays en a l'obligation puisqu'en novembre 2020, la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a jugé la réglementation française contraire au droit européen, au nom de la libre circulation des marchandises.

Depuis, les commerces spécialisés dans la vente de cannabidiol (CBD) fleurissent. Dans les Pyrénées-Orientales, deux boutiques de CBD se sont installées à Perpignan, tandis que d'autres ont ouvert à Thuir, à Canet-en-Roussillon et dernièrement à Elne. 

Le CBD n'est pas une drogue

Contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), une molécule du chanvre considérée comme un stupéfiant nocif et illégal en France, le CBD n'a aucun effet psychotrope. En revanche, tout comme le THC, il est extrait de la feuille et des fleurs du cannabis. 

Les fournisseurs de biens dérivés du CDB doivent donc séparer le bon grain de l'ivraie lors de la production afin que ces produits ne contiennent plus de THC, ou seulement des traces, au moment de leur commercialisation. Seul hic : la législation en Europe n'est pas harmonisée sur le sujet. Alors que l'Union européenne autorise désormais une teneur en THC inférieure à 0,2% sur le produit fini, la Suisse autorise par exemple une concentration d'1% en THC. 

Difficile de tracer l'origine du CBD

Un éclectisme juridique qui oblige les commerçants de CBD à être très vigilants sur la provenance de leurs produits, au risque d'être accusés de trafic de drogue. Les gérants de la boutique Le CBD de Papa, qui a ouvert en mai 2021 à Elne, se sont saisis de la problématique. Ils font "contre analyser" notamment les fleurs de CBD qu'ils achètent afin "d'avoir l'assurance de vendre un produit légal en France", explique l'un d'entre eux, Mickaël Surget.

Un contrôle qualité précieux, car la provenance du CBD est le principal danger, selon le directeur du laboratoire de l'hôpital de Thuir, Régis Bouquié. "Le CBD a des vertus dans la douleur, l'anorexie... Mais cela a été évalué sur des médicaments standardisés, pas sur des produits qu'on peut trouver en boutique", précise le pharmacologue, spécialisé notamment dans les drogues et leurs dérivés.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Mieux vaut éviter de fumer le CBD

Le Docteur Régis Bouquié alerte aussi sur les dangers de fumer le CBD. Certains consommateurs, au lieu d'infuser les fleurs de thé du CBD dans une tisane, les fument, mélangées avec du tabac. Une utilisation que déconseille le pharmacologue, en raison "des effets nocifs de la combustion". Elle est par ailleurs également interdite par la loi française. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess