Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les contaminations augmentent chez les jeunes Azuréens non vaccinés

-
Par , France Bleu Azur

Alors que le pass sanitaire entre en vigueur ce mercredi dans les lieux de loisir et de culture rassemblant plus de 50 personnes, les jeunes Azuréens n'ont pas encore tous choisi la vaccination contre le coronavirus.

Vaccination des jeunes azuréens (Illustration)
Vaccination des jeunes azuréens (Illustration) © Maxppp - Frantz Bouton

Dans notre département, le taux d'incidence a bondi dans les Alpes-Maritimes. Ce mardi, il est de 163 cas pour 100.000 habitants. Les 20-29 ans représentent la part la plus importante des nouveaux cas Covid. Le taux d'incidence est désormais pour cette tranche d'âge de plus de 600 cas pour 100.000. Cette population est la moins vaccinée et donc la plus vulnérable.

À défaut de faire des tests PCR ou antigéniques réguliers, quelques jeunes azuréens choisissent la vaccination depuis les annonces d'Emmanuel Macron du 12 juillet dernier. Le jeudi suivant les rendez-vous chez les 12/17 ans se sont enchainés : entre 400 et 500 jeunes y ont reçu une injection. La mairie de Nice a donc ouvert en conséquence un étage dédié aux mineurs au Palais des Expositions de Nice. 

"On est obligé de se faire vacciner si on veut se rendre dans les restaurants."

Au rez-de-chaussée, ce mardi, quelques jeunes majeurs comme Evan sont venus pour recevoir une première injection, "c'est juste parce qu'on n'a pas le choix . Si on veut aller dans les restaurants plus tard, donc autant le faire maintenant et puis on en parle plus. Avant, je m'en préoccupais pas forcément, je voulais voir comment ça allait évoluer mais maintenant je suis prêt."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mais à l'extérieur du centre de vaccination de Nice, dans les rues, les jeunes sont parfois bien loin de penser à la vaccination. Maryline 17 ans se promène direction la plage avec son amie Louise, elle affirme "je ne suis pas une anti-vaccin, mais je le ferai lorsque je l'aurai décidé. J'ai 17 ans, et je ne pense pas en avoir besoin pour le moment, mais je peux changer d'avis."

Reportage les jeunes et la vaccination à Nice - 20 juillet 2021

Pour afficher ce contenu Google Maps, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess