Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Comment les pompiers du Puy-de-Dôme évaluent le risque incendie ?

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Un week-end très chaud, des précipitations trop faibles : tout l'été les pompiers du Puy-de-Dôme sont en alerte sur le risque incendie. Ils nous ont ouvert les portes du CTA Codis, leur centre opérationnel, pour nous expliquer comment s'évalue au quotidien le risque de feu.

Chaque jour, le chef de salle du CTA Codis, ici la Capitaine Nina Grellet, évaluent le risque incendie en fonction de l'indice feu/météo.
Chaque jour, le chef de salle du CTA Codis, ici la Capitaine Nina Grellet, évaluent le risque incendie en fonction de l'indice feu/météo. © Radio France - Juliette Micheneau

Au CTA Codis de Clermont-Ferrand, le centre opérationnel des pompiers du Puy-de-Dôme, tous les matins d'été, c'est la même routine pour le chef de salle, ce jour-là, la Capitaine Nina Grellet. "On est abonné à un site Météo France qui est un peu spécialisé, qui va nous donner une cartographie de l'IFM de l'ensemble de la France." Comprenez Indice Feu Météo, la base pour la prévision du risque incendie

Reportage au CTA Codis du Puy-de-Dôme. Juliette Micheneau

La Capitaine Grellet scrute les cartes en couleurs sur ses nombreux écrans et surveille la boîte mail où tombe chaque jour le bulletin envoyé par le commandement de la zone Sud-Est. "Il nous donne le niveau de risque, s'il y a du vent de prévu, et une cartographie de notre zone. Sur ces cartes, on a la sécheresse de la végétation, notre fameux indice feu météo, avec des codes couleurs qui vont de bleu, faible, à rouge, très sévère. Avec l'ensemble de ces éléments et le nombre d'interventions pour feux de végétaux qu'on a eu la veille, _on détermine un niveau de risque pour la journée_." C'est ce niveau de risque qui va décider du nombre d'engins qui seront envoyés en cas de départ de feu. 

Intervenir le plus vite possible

La doctrine des pompiers est claire : envoyer tout de suite, le maximum d'engins pour "tuer le feu dans l’œuf", parce qu'un feu qui prend de l'ampleur nécessitera toujours plus de moyens. Depuis cette année, les pompiers du Puy-de-Dôme sont même prêts à prépositionner des engins dans "des zones qui seraient soumises à une pression incendiaire forte avec de nombreux départs de feux", explique le Commandant Pascal Thomas, conseiller technique départemental feu de forêt.

Le Commandant Pascal Thomas est le conseiller technique départemental feu de forêt.

Le Commandant Thomas ajoute aussi que les cadres puydômois suivent "_une formation à l'école nationale des feux de forêt à Valabre_, près d'Aix-en-Provence où on leur apprend comment se développe le feu", ainsi qu'à lire le relief sur la carte pour arriver à imagine la progression du feu et mieux l'éteindre.

La majorité des feux liés à des imprudences

Le risque incendie est présent tout l'été dans le Puy-de-Dôme. En Limagne, il est lié à l'activité agricole, les massifs du Sancy et du Forez sont aussi à risque. 30% des feux viennent d'actes malveillants, mais la grande majorité restent dû à l'imprudence.

Le Lieutenant Colonel Chrisitan Rodier, chef du pôle opération prévention du Sdis du Puy-de-Dôme.

Les pompiers martèlent les consignes : attention aux mégots jetés par terre, pas de barbecue en forêt, et phénomène nouveau, ces personnes qui vont prendre leur voiture et aller vers les feux pour faire une vidéo pour alimenter les réseaux sociaux. Le Lieutenant Colonel Chrisitan Rodier, chef du pôle opération prévention du Sdis du Puy-de-Dôme rappelle que c'est le genre de comportement, non seulement dangereux, mais qui risque de bloquer la progression des pompiers vers l'incendie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess