Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Comment limiter la pollution à l'ozone : l'exemple de 2020

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

On savait déjà que le confinement a fait baisser la pollution dans toute la France. Mais cet épisode a permis de mieux mesurer l'influence de la circulation automobile dans la région. Et de tenter de lutter plus efficacement contre la pollution à l'ozone.

Soleil et gaz d'échappements: un cocktail créateur d'ozone
Soleil et gaz d'échappements: un cocktail créateur d'ozone © Maxppp - Jean-Louis Gorce

Un trafic presqu'à l'arrêt, comme lors du premier confinement, cela représente une baisse de 50% des concentrations d'oxyde d'azote enregistrées dans la région. La circulation routière n'est qu'un des facteurs de production d'azote mais il compte énormément. C'est d'ailleurs pour cela que des mesures récentes, comme la vignette Crit'Air, ont été mises en place pour limiter la circulation lors des pics de pollution.

Des pics qui devraient désormais être anticipés. Suivant la météo annoncée et la circulation prévue, les restrictions de circulation pourraient être mises en place avant le pic, de manière à limiter son impact. Mieux vaut prévenir que guérir, d'autant plus que la pollution à l'ozone a des effets importants sur la santé humaine mais aussi pour l'agriculture (baisse des rendements) et même les bâtiments (corrosion). 

En 2020, la pollution à l'ozone a donc baissé de 9% par rapport à 2019. Une bonne nouvelle mais pas suffisante, d'autant plus que l'ozone est le seul polluant que l'on retrouve en hausse permanente chaque année. Le confinement est une explication mais pas la seule, il y a aussi les conditions météo favorables, en particulier pendant l'été. 

Une pollution à l"ozone importée en Auvergne

Dans la région Auvergne - Rhône-Alpes, les principales concentrations d'ozone sont situées essentiellement dans la vallée du Rhône et les vallées alpines. Ce qui n'empêche pas cette pollution d'être très présente dans l'ensemble de Rhône-Alpes (3,8 millions d'habitants sont exposés à des valeurs supérieures à la valeur cible de la réglementation). 

La carte de la pollution à l'ozone en Auvergne - Rhône-Alpes
La carte de la pollution à l'ozone en Auvergne - Rhône-Alpes - ATMO AURA

L'Auvergne est (presque) épargnée. Seulement quelques milliers d'auvergnats peuvent être confrontés à des valeurs parfois trop importantes, dans le Cantal, le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire. En revanche, aucune zone n'est en rouge dans l'Allier. C'est dû à l'une des particularités de l'ozone: il "s'installe" là où il n'y a pas d'autre pollution. Chez nous, c'est le plus souvent en altitude qu'il est donc présent; une pollution importée que l'on retrouve dans la chaîne des puys, le Sancy ou le volcan cantalien. 

Pour en savoir plus sur cette pollution à l'ozone et l'ensemble des pollutions dans la région: le site d'ATMO AURA

Choix de la station

À venir dansDanssecondess