Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences DOSSIER : Le pourquoi du comment

Comment se protéger des tiques ?

dimanche 10 juin 2018 à 9:53 Par Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

Il fait beau et chaud, un temps idéal pour se promener dans la campagne et en forêt mais attention c'est aussi la période des tiques dont la morsure peut transmettre la maladie de Lyme

Les tiques peuvent transmettre la maladie de Lyme
Les tiques peuvent transmettre la maladie de Lyme © Maxppp -

Yonne, France

Qu'est-ce que la maladie de Lyme ?

Il s’agit d’une infection bactérienne provoquée par la morsure de tique infectée par la bactérie Borrelia. Cette petite bête de la famille des acariens vit principalement  dans les forêts ou les hautes herbes et s'accroche à la peau des humains ou des animaux pour en sucer le sang. Sa morsure passe la plupart du temps inaperçue au début, et c'est bien là le danger. 

Car les symptômes de la maladie de Lyme sont très variés. Au départ de simples lésions cutanées comme une plaque rouge au niveau de la piqure, associé parfois à une sensation de fatigue générale. Mais cela peut-être aussi des douleurs articulaires ou des troubles cardiaques comme des palpitations par exemple. Des troubles neurologiques sont parfois associés avec parfois des paralysies faciales. L'Agence sanitaire de Santé Publique estime qu'en France 54 000 personnes ont contracté la maladie de Lyme en 2016. 

Comment se protéger ?

Déjà en portant des chaussures fermées et des vêtements couvrant lors de vos ballades en forets. Au retour, inspectez l'ensemble du corps, y compris le cuir chevelu et détacher immédiatement les éventuelles tiques avec un tire-tique, une sorte de pince que l'on trouve dans les pharmacies. Il faut dévisser délicatement la tique puis désinfecter la piqure. Si un halo rouge se forme et s'étend autour de la plaie, consulter immédiatement votre médecin.

Vous pouvez aussi avertir de la présence de tiques sur une application appelée "Signalement-tique". Des renseignements précieux pour recenser les lieux et les moments où la tique sévit le plus.  6 000 indications envoyées l'an dernier ont permis de dresser une carte des régions les plus touchées en France parmi lesquelles on trouve le Grand-Est ou encore la région Centre.

Quels sont les traitements ?

Au moindre doute, consulter votre médecin traitant. Il vous prescrira un traitement antibiotique pendant trois à quatre semaines lorsque la maladie est détectée tôt. En revanche si la maladie est diagnostiquée un peu tard, elle semble plus difficile à guérir. Elle peut même devenir chronique et invalidante pour les patients. Il existe bien un test sanguin de dépistage appelé Elisa mais selon de nombreux patients et professionnels il ne serait pas fiable. Des recherches sont d’ailleurs en cours pour mettre au point d'autres tests comme l’a préconisé le plan national de lutte contre la maladie de Lyme, annoncé par le gouvernement en 2016.

Le Pourquoi du Comment - Radio France
Le Pourquoi du Comment © Radio France - France Bleu