Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vaccination des plus de 75 ans : comment cela va se dérouler en Corrèze et en Haute-Vienne ?

-
Par , , France Bleu Limousin

Toutes les personnes de plus de 75 ans pourront se faire vacciner contre le covid à partir du lundi 18 janvier. Il y aura six centres de vaccination en Corrèze comme en Haute-Vienne qui accueilleront les personnes sur rendez-vous uniquement.

Image d'illustration
Image d'illustration © Radio France - Aurélie Jacquand

Les vaccinations contre le coronavirus vont bientôt commencer pour les personnes de plus de 75 ans. Six centres seront ouverts en Corrèze et six autres en Haute-Vienne à partir du lundi 18 janvier.

En Corrèze, trois lieux de vaccinations seront accessibles à Brive : l'hôpital, la Clinique des Cèdres ou l'espace des trois provinces. Cela se passera également à l'hôpital à Tulle ainsi que dans la salle de l'Auzelou. Le centre hospitalier d'Ussel a lui aussi son centre de vaccination. 

Pour la Haute-Vienne, les six centres sont installés dans des établissements de santé. Il y en a deux à Limoges, sur le site Dupuytren 1 du CHU et sur le site Chénieux de la polyclinique. Les autres se trouvent dans les hôpitaux de Saint-Léonard-de-Noblat, Bellac, Saint-Yrieix-la-Perche et Saint-Junien.

Tous les horaires d'ouverture et les numéros de téléphone de ces centres de vaccination sont répertoriés sur une carte que vous pouvez retrouver en cliquant sur ce lien.

Prendre rendez-vous en priorité sur internet

Pour se faire vacciner, il faut prendre rendre-vous en priorité sur internet via le site Sante.fr. Il regroupe toutes les informations sur les centres de vaccination département par département et renvoie vers Doctolib pour la prise de rendez-vous. 

Plusieurs numéros de téléphones sont ouverts spécialement pour la vaccination mais l'Agence régionale de Sainté craint que ces lignes soient rapidement saturées.

  • Haute-Vienne : 05.55.08.75.20
  • Corrèze : 0.800.19.00.19 pour les centres installés dans des salles communes. Pour les autres il faut appeler directement les établissements de Santé.

À Limoges, la mairie a ouvert deux lignes téléphoniques pour recenser les personnes qui souhaitent se faire vacciner et orienter celles qui ont plus de 75 ans vers les centres de vaccinations : le 05.55.45.49.00 et le 05.55.45.97.40.

Dans l'idéal, il faut se présenter au rendez-vous avec une ordonnance de son médecin traitant mais il est possible d'en obtenir une directement au centre de vaccination après une consultation sur place. 

Une finalisation de dernière minute pour les centres de vaccinations

La mise en route de ces centres de vaccinations n'est cependant pas un long fleuve tranquille. Ce vendredi la plupart n'étaient pas encore finalisés

C'est le cas de celui prévu au centre hospitalier de Brive, même s'il dispose déjà d'un centre pour vacciner les professionnels de santé depuis le début de cette semaine. 70 y sont déjà passés. Il a une capacité de vaccination de 40 personnes par jour car il n'a qu'une seule ligne de vaccination, à savoir un médecin, deux infirmières et un secrétaire. 

Cela semble bien insuffisant pour accueillir un nombre de personnes forcément plus important à partir de lundi, tout en continuant à accueillir aussi ces professionnels. Le planning est d'ailleurs déjà plein pour toute la semaine prochaine.

Trouver les personnels

"Les possibilités c'est d'essayer de faire d'autres lignes de vaccination" explique le docteur Bruno Abraham, chef du service infectiologie de l'hôpital de Brive et responsable de la campagne de vaccination. Mais encore faut-il avoir les praticiens nécessaires. "On a fait un appel au volontariat qui a très bien marché sur l'hôpital. Mais on risque d'être limité aussi puisqu'il y a les autres activités qu'il faut continuer". 

Autre piste envisagée : augmenter les horaires d'ouverture du centre. "Tout ça est en cours de discussion" précise le docteur Abraham qui s'attend à enchaîner les réunions tout ce week-end.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess