Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Confinement : "On n'est pas en vacances", les conseils de Jean-Pierre Marongiu, emprisonné 1744 jours au Qatar

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Comment tenir enfermé chez soi pendant l'épidémie de coronavirus? Le mieux est de se tourner vers ceux qui ont déjà vécu des épreuves similaires, comme l'entrepreneur mosellan Jean-Pierre Marongiu, incarcéré à tort pendant presque 5 ans au Qatar.

Jean-Pierre Marongiu
Jean-Pierre Marongiu - Marongiu

Nous entrerons mardi 31 mars dans notre 3e semaine de confinement, à cause de l'épidémie de coronavirus. Comment tenir enfermé chez soi, pour une durée indéterminée, surtout quand on partage son domicile avec son conjoint, et/ou sa famille? Le mieux est de se tourner vers ceux qui ont déjà vécu des épreuves similaires, comme l'entrepreneur mosellan Jean-Pierre Marongiu, incarcéré à tort pendant presque 5 ans au Qatar. 

Les conseils de Jean-Pierre Marongiu pour supporter le confinement

En juillet 2018, il a été libéré et a pu rejoindre sa femme et ses deux enfants à Metz. Il nous livre quelques conseils pour supporter au mieux le confinement, lui qui a compté ses jours d'enfermement (1744 jours). "L'expérience de confinement est assez similaire à ce que j'ai vécu, et il y a des règles que je mets en application avec ma famille, puisque je suis confiné avec ma femme et mes deux garçons de 17 et 20 ans". 

Prendre du temps pour soi, répartir les tâches, faire de l'activité physique et limiter les réseaux sociaux

Pour Jean-Pierre Margongiu, l'objectif est de "ne pas se laisser aller parce qu'on n'est pas en vacances". Et pour éviter "de tomber en dépression", il conseille par exemple de prendre du temps pour soi, de s'isoler par moments, mais aussi de répartir les tâches ménagères entre tous les membres de la famille, bien s'entretenir et bien entretenir son intérieur, faire de l'activité physique au moins 30 minutes par jour et limiter son exposition aux réseaux sociaux car certains média "alarmistes", dit-il, sont "anxiogènes" et véhiculent parfois de fausses informations. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu