Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Congés estivaux : la direction de l'hôpital de Laval ne retirera pas son projet critiqué par le personnel

-
Par , France Bleu Mayenne
Laval, France

Hier, vendredi 17 janvier, le personnel soignant du CH de Laval s'est une nouvelle fois mobilisé à l'appel de plusieurs syndicats. Une réforme des congés d'été a semé le trouble. La direction n'a pas l'intention de reculer. Reportage d'Orianne Gicqueau.

Hôpital de Laval
Hôpital de Laval © Radio France

Le nouveau système d'attribution des congés estivaux, à l'hôpital de Laval, dérange. Une réforme déjà appliquée dans de nombreux établissements partout en France. En fin d'année dernière, la direction a transmis une note de service dans laquelle est détaillé le projet. Dès 2020, le personnel soignant devra choisir une des 4 périodes de vacances étalées du 22 juin et le 13 septembre. 

Un choix qui n'en est pas vraiment un selon les organisations syndicales qui estiment que cela risque de pénaliser la vie des familles. Si aucun consensus ne se dégage au sein des équipes, l'encadrement pourra alors arbitrer les congés. 

Pour tenter de faire plier la direction, le personnel a interrompu, ce vendredi 17 janvier, le conseil de surveillance du centre hospitalier qui se tenait ce jour. 

Une mobilisation qui n'a pas ému la directrice-adjointe Sylvie Le Quéau qui a affirmé que le projet ne serait pas retiré mais précisé prochainement. 

Selon des infirmières et des aide-soignants, que France Bleu Mayenne a rencontrés, la communication avec la hiérarchie est très difficile, presque impossible. Cela dit, les soignants restent déterminés à faire reculer la direction. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu