Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Gaspillage alimentaire : un "pacte" et des mesures mieux comprendre les dates limite de consommation

-
Par , France Bleu

En France, on gaspille encore trop de nourriture. 30 kilos par an et par personne. L'une des raisons de ce gaspillage, c'est que nous ne faisons pas bien la différence entre les différentes dates limite de consommation. D'où un pacte signé par des professionnels et des associations le 28 janvier.

Légende : 53% des Français jettent des produits "à consommer de préférence avant le..." alors qu'on peut les manger sans danger.
Légende : 53% des Français jettent des produits "à consommer de préférence avant le..." alors qu'on peut les manger sans danger. © Maxppp - Remi WAFFLART

Tous les ans, chacun on jette 30 kilos de nourriture dont 7 kg encore emballés. Cuisiner les restes, mieux ranger son frigo, acheter plus petites quantités : les solutions ne manquent pas pour limiter ce gaspillage. Mais ça ne suffit pas. D'où une autre piste : changer le système des dates limite de consommation. 20% du gaspillage alimentaire est dû à notre mauvaise compréhension de ces dates. Une trentaine d'acteurs de la filière - distributeurs, associations de consommateurs, industriels de l'agroalimentaire" ont signé ce 28 janvier un pacte pour s'attaquer au problème. Un pacte inspiré par l'application anti gaspillage Too good to go.  

Qu'est ce qu'il y a dans ce pacte ? 

Dans ce pacte, il y a de quoi nous aider à faire la différence entre "date limite de consommation" qui indique le moment où un aliment est périmé et dangereux pour la santé, et "date de durabilité minimale" ou "meilleur à consommer avant le ..." En clair, jusqu'à quand la qualité et le gout d'un produit sont meilleurs. 

D'où l'engagement dans ce pacte de former tout le monde, les clients comme les salariés des magasins, à ces fameuses dates. 

Des changements concrets dans les magasins 

En plus de ces bonnes intentions, il y a du concret avec aussi dix mesures. Par exemple, les magasins vont tester des rayons anti gaspi avec des produits comme le riz et les pâtes dont la date de durabilité minimale est dépassée. Ces produits seront vendus à prix réduits. 

Au delà, les fabricants veulent mettre un pictogramme sur ce type de produit avec la mention, "après la date, observez, goûtez, sentez". 

A terme, certaines dates limite de consommation pourraient carrément disparaître sur des produits qui ne sont jamais périmés comme le sel, le vinaigre ou le miel.

Un point d'étape de ce pacte sera fait en 2021. D'ici là, les 38 premiers signataires espèrent rallier à leur cause d'autres acteurs de la filière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess