Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronanvirus : le laboratoire Nutrinov va lancer des recherches pour évaluer l’efficacité du sulforaphane

-
Par , France Bleu Armorique

À travers le monde, la course est lancée pour la recherche de traitements contre le coronavirus. Près de Rennes, un laboratoire spécialisé en santé et en nutrition veut lancer un essai clinique sur le sulforaphane, un composé naturel aux propriétés antivirales.

Le laboratoire Nutrinov à Rennes veut lancer des recherches pour évaluer l’activité du sulforaphane contre le covid-19
Le laboratoire Nutrinov à Rennes veut lancer des recherches pour évaluer l’activité du sulforaphane contre le covid-19 - Alain Meyre /Triballat Noyal

Les médecins le disent souvent, en faisant attention à ce que l’on mange, les malades peuvent atténuer leurs symptômes et guérir plus rapidement. Plusieurs recherches épidémiologiques ont notamment décelé le rôle important des fruits et légumes. Une alimentation saine et de l’exercice physique limitent par exemple les risques de cancer.

Certaines substances sont connues pour leurs propriétés antivirales. Une d’entres elles intéresse particulièrement les chercheurs et scientifiques du laboratoire Nutrinov situé près de rennes. Il est spécialisé en santé et en nutrition. Ses chercheurs s’intéressent notamment au sulforaphane, présent dans les légumes crucifères tels que le brocoli et le chou frisé. Il possède plusieurs propriétés qui participent à la protection cellulaire. Il a également été démontré qu'il avait des  propriétés antivirales. 

Un effet prophylactique et curatif contre le covid-19 ? 

"Cette molécule là, on sait qu’elle a des propriétés antivirales, antibactériennes et anticancéreuses. On a fait des études cliniques avec des personnes qui avaient un cancer de la prostate. On a démontré qu'elle pouvait aider à freiner l’évolution de la pathologie" expliquent le Dr Bernard Cipolla, chirurgien oncologue en urologie et Théo Efstathiou qui dirige le laboratoire Nutrinov Analyses & Recherches. 

"Pour ce qui est de l’activité antivirale, on a mené une autre étude clinique en 2014 sur la souris ciblée sur l’œdème pulmonaire. On avait injecté le virus H1-N1 chez la souris. Quinze jours avant, nous avions donné du sulforaphane et nous avons constaté une nette diminution des symptômes de l’œdème pulmonaire" indique Théo Efstathiou. 

Le sulforaphane et le covid-19 : Théo Efstathiou dirige le laboratoire Nutrinov Analyses & Recherches.

Actuellement, il n'y a pas d'études cliniques sur le sulforaphane contre le covid-19, "du coup, nous sommes obligés d'utiliser des approches thérapeutiques basées sur des recherches antérieures. Il a été démontré que le sulforaphane est sans danger pour la consommation et qu'il est disponible dans le commerce. Je pense qu'il peut être un traitement important disponible pour le citoyen dans la pandémie virale actuelle" poursuit le patron du laboratoire Nutrinov. 

Le sulforaphane peut être aussi particulièrement bénéfique pour les personnes âgées. "Il va déclencher tous les systèmes de protections anti-inflammatoires et il va inhiber un autre système qui est plutôt nocif dans les infections en général. Il permet à l’organisme d’être mieux équilibré par rapport aux agressions extérieures, les infections, le cancer…" poursuit le Dr Bernard Cipolla.  

Le sulforaphane et le covid-19 : le Dr Bernard Cipolla, chirurgien en oncologie urologique, conseiller médical chez Nutrinov

En France, 35 essais cliniques autorisés

Nutrinov et ses chercheurs espèrent donc pouvoir lancer une étude clinique pour évaluer l'efficacité du sulforaphane contre le virus actuel. 

Entre le début de la pandémie et le 10 avril, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a déjà autorisé 35 essais cliniques portant sur la prise en charge des patients Covid-19.

Parmi eux, 13 visent à évaluer l’hydroxychloroquine et la chloroquine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess