Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : la recette pour faire son gel hydroalcoolique soi-même

Par

Faire son propre gel hydroalcoolique pour lutter contre le coronavirus, c'est possible. L'organisation mondiale de la santé a publié sur son site internet un guide. Soyez tout de même prudents si vous vous lancez dans cette fabrication.

Faire soi même du gel hydroalcoolique est simple. L'organisation mondiale de la santé a publié la recette sur son site internet Faire soi même du gel hydroalcoolique est simple. L'organisation mondiale de la santé a publié la recette sur son site internet
Faire soi même du gel hydroalcoolique est simple. L'organisation mondiale de la santé a publié la recette sur son site internet © Maxppp - Rémy Perrin

L'organisation mondiale de la santé a publié sur son site internet un guide pour fabriquer soi même du gel hydroalcoolique . Pour fabriquer du gel hydroalcoolique, vous avez besoin d'éthanol 96%. Vous pouvez aussi utiliser de l'alcool pour spiritueux vendu dans les magasins. Vous avez besoin de peroxyde d'hydrogène. C'est une solution que vous trouvez en pharmacie sous le nom d'eau oxygénée. Vous avez besoin aussi de glycérol ou glycérine, disponible également en pharmacie. Attention, cette recette est réservée aux professionnels de la pharmacie

Publicité
Logo France Bleu

La recette du gel hydroalcoolique

Pour fabriquer un litre de gel, vous devez mélanger :

  • 833,3 ml d’éthanol 96%
  • 41,7 ml de peroxyde d’hydrogène 
  • 14,5 ml de glycérol 98 %

Vous complétez ensuite avec de l'eau distillée ou de l’eau bouillie que vous avez laissé refroidir, jusqu'à obtenir un litre. Et vous mélangez délicatement. Votre gel hydroalcoolique est prêt. N'oubliez pas de le mettre dans un récipient qui ferme pour éviter toute évaporation. Soyez tout de même très prudents car vous manipulez des produits chimiques et cette recette s'adresse aux professionnels de la pharmacie.

Vous devez répartir immédiatement la préparation dans les flacons de distribution (100 ml ou 500 ml) et placer les flacons remplis en quarantaine pendant 72 heures, délai qui permet la destruction des spores bactériennes potentiellement présentes dans l’alcool ou dans les  flacons (neufs ou réutilisés). 

Priorité au savon 

Le gel hydroalcoolique est efficace pour tuer un virus. Et il constitue une barrière pendant plusieurs heures. Il est donc très pratique quand on n'a pas la possibilité de se laver les mains. Mais il n'a pas d'effet nettoyant. Autre inconvénient : il altère les défenses immunitaires de la peau. Et il est déconseillé aux jeunes enfants. 

Dans la mesure du possible, il est préférable de se laver les mains avec du savon qui élimine totalement le virus. Lorsqu'on se frotte (minimum 20 secondes) les mains avec du savon, on se débarrasse de toutes les particules de saleté et des germes de la surface de la peau. Ils se lient à la mousse de savon et quand on rince ses mains, tous ces germes et ses débris sont emportés. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu