Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : 1.500 euros d'amende pour ceux qui ne respectent pas la quarantaine à leur arrivée en France

-
Par , France Bleu

Les voyageurs en provenance du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud risquent 1.500 euros d'amende s'ils ne respectent pas la quarantaine obligatoire imposée à l'arrivée dans notre pays, a annoncé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ce lundi.

A l'aéroport de Roissy, en mars.
A l'aéroport de Roissy, en mars. © AFP - ERIC PIERMONT

Les conditions de la quarantaine obligatoire annoncée par le gouvernement samedi pour les voyageurs en provenance du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud se précisent. 

Ce lundi matin, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a notamment  annoncé que les voyageurs qui ne respectent pas l'isolement imposé à leur arrivée en France risquent une amende de 1.500 euros. 

Il y aura "à la clé des amendes, ce sera une contravention de cinquième classe, c'est donc je crois 1.500 euros, 3.000 euros en cas de récidive, ça me semble être tout à fait dissuasif et un cadre extrêmement strict", a précisé Gabriel Attal Europe 1.

Un arrêté préfectoral nominatif pour chaque voyageur

Le porte-parole du gouvernement a rappelé, sur Europe 1, qu'il faudra un test PCR de moins de 36 heures pour atterrir en France. Il a  également rappelé que la liste des motifs et des catégories de personnes autorisées à venir en France sera restreinte à compter du 24 avril. 

Puis, "Quand vous arriverez, au lieu d'avoir comme aujourd'hui une demande d'auto-isolement, vous aurez une obligation de vous isoler, avec un arrêté préfectoral nominatif qui sera rendu, avec votre nom", pour une durée de "dix jours", a-t-il précisé.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des contrôles des forces de l'ordre à domicile 

"Il y aura des contrôles par la police, par la gendarmerie, qui permettront de vérifier que vous êtes bien dans le lieu où vous devez vous isoler", a-t-il également confirmé.

Les voyageurs de Guyane également concernés  

La mesure sera progressivement mise en œuvre jusqu'à sa pleine entrée en vigueur samedi 24 avril, et s'appliquera également aux voyageurs en provenance de Guyane.

Les vols avec le Brésil suspendus jusqu'à vendredi

Les liaisons aériennes avec le Brésil sont suspendues jusqu'à ce vendredi inclus, mais sont maintenues avec l'Argentine, le Chili et l'Afrique du Sud où, selon Paris, la présence de variants n'atteint "pas les niveaux observés au Brésil".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess