Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : 15.000 patients et hospitaliers d'Ille-et-Vilaine vont être testés au Covid-19

Ils vont être lancés dans les prochains jours. Les tests au Covid-19 de la société d'Ille-et-Vllaine NG-Biotech concerneront 15.000 patients et hospitaliers du département tous volontaires. Ces tests reçoivent le soutien financier du fonds Nominoë de dotation du CHU de Rennes.

Le test mené par NG Biotech à Guipry-Messac en Ille-et-Vilaine
Le test mené par NG Biotech à Guipry-Messac en Ille-et-Vilaine - DR

Il s'agit du premier test sérologique développé et fabriqué en France pour le coronavirus et on le doit à la société NG Biotech implantée à Guipry-Messac en Ille-et-Vilaine. Il se fait sur bandelette à partir de l'analyse d'une goutte de sang. 2.000 patients et 13.000 hospitaliers du département vont pouvoir en bénéficier dès le début du mois de mai sur la base du volontariat. C'est ce que précise, dans un communiqué, le fonds Nominoë, un fonds de dotation du CHU de Rennes dans le cadre du mécénat. En parallèle, une étude épidémiologique sera menée pour comprendre le comportement du coronavirus en milieu hospitalier.

Une méthode validée

La méthode de test, proposée par NG Biotech, est jugée fiable et a été validée par l'Institut Pasteur et différentes autorités scientifiques. Elle est donc simple et rapide avec un résultat en 20 minutes. Cette action est dirigée par un comité scientifique dédié associant des professeurs membres du comité scientifique de Nominoë et les chefs de service de virologie, d'infectiologie et de la médecine du travail.  

Dans ce contexte, Nominoë lance un appel à ses mécènes pour alimenter un fonds d'urgence permettant de protéger les soignants et de faire avancer la recherche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess