Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : 15 morts supplémentaires en Vaucluse, l’hôpital en tension

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

166 personnes sont actuellement hospitalisées en Vaucluse à cause du coronavirus, dont 13 en réanimation. 94 malades sont décédés depuis le début de l'épidémie dont 15 depuis la semaine dernière. Les 13 lits COVID en réanimation sont occupés.

Les 13 lits COVID en réanimation sont occupés à Avignon
Les 13 lits COVID en réanimation sont occupés à Avignon - Hôpital d'Avignon

La situation devient de plus en grave sur le plan sanitaire en Vaucluse. Le service de réanimation Covid-19 sera bientôt à saturation à l’hôpital d'Avignon. Les 13 lits sont occupés actuellement, il faudra ouvrir prochainement de nouveaux lits comme pendant la première vague de l'épidémie, par exemple dans le service de cardiologie. En une semaine, 64 personnes supplémentaires ont été hospitalisées, portant à 166 le nombre d'hospitalisations.

"Nous assistons à une montée en charge très important. Une vingtaine de patients se présente chaque jour à l’hôpital d'Avignon."

Pour le directeur de l’hôpital, ça s'accélère nettement. Une vingtaine de patients atteints du COVID sont admis chaque jour depuis le début de la semaine. Si ça continue, l'activité du centre hospitalier va être bloquée par la prise en charge des cas Covid-19. Il y a trop d'arrivées et Jean-Noel Jacques, le directeur,  craint que de plus en plus de malades ne basculent en service de réanimation. C'est la même évolution dans tous les hôpitaux du département. 

Les autres opérations ne sont pas pour l'instant déprogrammées, ni les consultations. Mais la direction de l’hôpital pense qu'il va falloir bientôt y passer pour libérer du personnel en service COVID. 15 personnes de plus sont décédées au cours de la semaine écoulée c'est 12 personnes de plus en 7 jours pour un total de 94 victimes depuis le début de l'épidémie. Plus de la moitié des décès a eu lieu depuis la rentrée de septembre. Les personnes décédées étaient toutes pour la plupart âgées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess