Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : 1er cas à Cannes, pas de panique au boulodrome

-
Par , France Bleu Azur

Un 1er cas de coronavirus a été détecté ce vendredi dans les Alpes-Maritimes. Une jeune Cannoise de 23 ans de retour de Milan a été contaminée a annoncé l’Agence Régionale de Santé. A Cannes, pas de psychose pour l’instant.

Le 1er cas de Coronavirus détecté chez une Cannoise de 23 ans ne perturbe pas les boulistes.
Le 1er cas de Coronavirus détecté chez une Cannoise de 23 ans ne perturbe pas les boulistes. © Radio France - Justine Leclercq

L’annonce du 1er cas de coronavirus dans les Alpes-Maritimes chez une jeune Cannoise de 23 ans n’a pas vraiment perturbé  le quotidien des Cannois. Le maire de Cannes David Lisnard a précisé dans un communiqué que l’état de santé de l’étudiante n’est pas inquiétant. Elle revenait d’un séjour à Milan pour la Fashion week. Sa mère a été testée. Les résultats sont attendus sans les prochaines heures.

Sur la Croisette pas de psychose

Ce 1er cas de coronavirus n’a pas suscité de psychose à Cannes. Sur la Croisette des familles et des commerçants avouent se poser des questions sur la propagation du virus ou sur les répercussions économiques mais le cas dans leur ville ne va pas les faire modifier leur quotidien. Depuis le début de la crise du coronavirus, on se lave juste beaucoup plus les mains avoue Louca, Cannois de 12 ans. A la pharmacie du Casino, en face du palais des Festivals, la pharmacienne n’a pas eu plus de clients depuis l’annonce du cas dans les Alpes-Maritimes. « Les gens sont paranos depuis que l’on parle du Coronavirus. Ils se jettent sur les masques et les gels hydro-alcooliques en rupture de stock. On doit faire office de psychologue ».

Pas de panique au boulodrome

Les joueurs de pétanque de Cannes ne sont pas  inquiets. Au boulodrome en face du Palais des Festivals, on parle de pétanque et pas de Coronavirus.

On continue à se faire la bise et à se serrer la main, pas question de porter des masques et de ne plus venir jouer à la pétanque . 

Réactions à Cannes suite au 1er cas de Coronavirus diagnostiqué chez une Cannoise de 23 ans

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu