Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : 30 millions de personnes vaccinées d’ici l’été promet le gouvernement

-
Par , France Bleu

Le gouvernement veut accélérer la vaccination partout sur le territoire. Des centres seront ouverts dès ce week-end. L’objectif est d’avoir 30 millions de personnes vaccinées contre le coronavirus d’ici l’été soit les 2/3 de la population de plus de 18 ans.

L'utilisation du vaccin AstraZeneca va permettre d'accélérer le nombre de personnes vaccinées
L'utilisation du vaccin AstraZeneca va permettre d'accélérer le nombre de personnes vaccinées © Radio France - Richard Vivion

La vaccination comme stratégie indispensable de lutte contre le coronavirus : c’est la stratégie mise en avant par le gouvernement. Lors de sa conférence de presse ce jeudi 4 mars, Jean Castex a détaillé en chiffres le plan du gouvernement. Il espère avoir vacciné 30 millions de personnes d'ici l'été, ce qui représente les deux tiers des plus de 18 ans. Il appelle aussi les soignants à se faire vacciner.

Davantage de vaccins

Les livraisons des doses de vaccins vont s’accélérer. En mars et en avril, la France devrait recevoir 22 millions de doses soit trois fois plus qu’en janvier et février, où la France a reçu 7 millions de doses. 

De plus, le vaccin Astra Zeneca pourra désormais être utilisé pour les personnes de plus de 65 ans, comme l’a confirmé la Haute Autorité de Santé.

"Ainsi, d’ici la mi-avril, et sous réserve que les laboratoires nous livrent selon le calendrier prévu, nous devrions avoir vacciné en 1ère injection au moins 10 millions de personnes, soit la totalité des personnes vulnérables volontaires aujourd’hui éligibles à la vaccination. D’ici mi-mai, nous devrions avoir vacciné au moins 20 millions de personnes, soit la totalité de la population volontaire de +50 ans", a précisé Jean Castex.

D’ici l’été, la France espère donc avoir reçu suffisamment de doses pour avoir vacciné 30 millions de personnes, soit les 2/3 de la population. 

Des centres de vaccinations ouverts dès ce week-end

"Vacciner le plus vite en privilégiant les plus fragiles est essentiel" a rappelé le ministre de la Santé Olivier Véran. Il y a eu plus de 200.000 vaccinations ces dernières 24 heures et cela va s'accélérer dès ce week-end avec l’ouverture d’un maximum de centres de vaccinations, notamment dans les départements en tension, où un renfort de doses sera organisé.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les personnes inscrites sur les listes d’attente pourraient donc se voir appeler. En Ile-de-France, par exemple, un système de tickets sera organisé.

Accélération dans les hôpitaux et chez les médecins de ville

Le ministre de la Santé a aussi demandé une accélération de la vaccination des hôpitaux. C’est aussi sa volonté du côté des médecins de ville. Plus d"un million de patients vont recevoir une dose de vaccin de la part de leurs médecins.

Les pharmaciens seront aussi autorisés à vacciner à compter du 15 mars  "les personnes ayant plus de 50 ans et présentant une comorbidité".

Un appel solennel aux soignants 

Jean Castex appelle solennellement les personnels des résidences pour personnes âgées à se faire vacciner "très rapidement". L'objectif est de permettre "le retour d'une vie sociale plus apaisée" dans ces établissements.

40% des personnels des Ehpad et 30% des soignants en ville et à l'hôpital ont été vaccinés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess