Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : 355 cas confirmés sur le Diamond Princess, les États-Unis évacuent leurs ressortissants

-
Par , France Bleu

Alors que 70 cas supplémentaires ont été confirmés ce dimanche à bord du paquebot Diamond Princess au Japon, les États-Unis ont commencer l'évacuation de leurs ressortissants. La fin de la quarantaine des passagers est normalement prévue le 19 février, mais le calendrier pourrait évoluer.

Un bus des autorités japonaises s'approche du paquebot Diamond Princess pour évacuer les 400 citoyens américains à bord ce dimanche 16 février.
Un bus des autorités japonaises s'approche du paquebot Diamond Princess pour évacuer les 400 citoyens américains à bord ce dimanche 16 février. © Radio France - Kyodo

Le nombre de cas confirmés à bord du paquebot Diamond Princess en quarantaine près de Yokohama (banlieue de Tokyo) ne cesse de grimper, avec 355 ce dimanche. C'est 70 de plus que la veille, 137 de plus qu'il y a 48 heures. Et tous les 3.711 passagers n'ont pas encore subi les examens permettant d'établir leur éventuelle contamination.

"Jusqu'à présent, nous avons effectué des tests sur un total de 1.219 personnes", a déclaré le ministre japonais de la Santé Katsunobu Kato, sur la chaîne publique nippone NHK, précisant que plusieurs dizaines des 355 personnes contaminées ne présentaient pas de symptôme à ce stade.

Une réunion avec des experts était prévue dimanche après-midi au bureau du Premier ministre Shinzo Abe afin d'évaluer la situation et prendre des dispositions supplémentaires pour contenir la diffusion du virus. La fin de la quarantaine des passagers du Diamond Princess est normalement prévue le 19 février, mais les récents développements pourraient avoir un impact sur ce calendrier.  

Évacuation en cours  

Face à la propagation très rapide du nouveau coronavirus et l'aggravation de la situation sur le paquebot de croisière, plusieurs pays ont décidé ce week-end d'évacuer au plus vite leurs ressortissants paraissant sains, pour les placer quatorze jours en quarantaine dans leurs pays respectifs. 

L'évacuation d'Américains en quarantaine a commencé ce dimanche (dans la nuit de dimanche à lundi au Japon). Une dizaine d'autobus à bord desquels avaient pris place des passagers se sont éloignés du navire sans quitter le port. Une passagère américaine en contact avec l'AFP a indiqué qu'elle devait monter à bord d'un des deux avions spécialement affrétés, pour s'envoler vers les Etats-Unis, où les croisiéristes devront observer 14 jours de quarantaine.

Direction la Californie et le Texas

Les passagers sont passés par un contrôle de passeports de fortune sans qu'un examen médical ne soit pratiqué avant qu'ils ne prennent place dans les bus, a-t-elle. Certains passagers resteront dans une base militaire en Californie tandis que d'autres seront transportés plus loin, au Texas. 

Le Diamond Princess effectuait une croisière avec plusieurs escales en Asie quand un passager ayant débarqué à Hong Kong a été contrôlé positif au coronavirus apparu en décembre dans la ville chinoise de Wuhan. Ce qui a entraîné la mise en quarantaine du navire dans le port japonais de Yokohama. Les cas confirmés en sont débarqués et transférés dans des hôpitaux japonais spécialement équipés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu