Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : 367 nouveaux décès en 24 heures, baisse notable du nombre de patients en réanimation

-
Par , France Bleu
France

Le nombre d'hospitalisations liées à l'épidémie de coronavirus est en baisse ce mardi 27 avril. On dénombre 367 décès en France dans les dernières 24 heures. 23 660 personnes ont succombé à l'épidémie depuis le 1er mars selon les chiffres donnés ce mardi par la direction générale de la Santé.

Une unité Covid à Lyon
Une unité Covid à Lyon © Radio France - Joël Philippon

En France, on dénombre ce mardi 27 avril, 23.660 décès lié à l'épidémie de coronavirus depuis le 1er mars a indiqué la direction générale de la Santé dans un communiqué publié en début de soirée. 367 personnes sont décédées au cours des dernières 24 heures.

Sur cette période, 14.810 décès ont été enregistrés dans les hôpitaux et 8.850 décès dans les établissements sociaux et médico-sociaux, dont les Ehpad, soit 54 de plus en 24 heures.

Moins de patients en réanimation

Le chiffre de patients en réanimation est en baisse. Seulement 153 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation au cours des dernières 24 heures. 

Il y a ce mardi 4.387 patients atteints par le nouveau coronavirus hospitalisés en réanimation. C'est 221 de moins en 24 heures.

Les différences entre départements scrutées dans la perspective du déconfinement

Parmi les 32 départements les plus touchés par l'épidémie la Seine-St-Denis et le Val d'Oise affichent un "niveau exceptionnel" de mortalité note la direction générale de la santé, sans préciser le chiffre.
Les différences de situation entre départements seront intégrées par les autorités pour la mise en oeuvre du plan de déconfinement partiel et progressif du territoire annoncé par le Premier ministre Edouard Philippe.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess