Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

VIDÉO - Coronavirus : 38 cas confirmés en France, dont 24 toujours en soins

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Le nombre de cas de Coronavirus a sensiblement augmenté, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran ce jeudi soir. 24 patients sont désormais soignés, contre 4 la veille. Au total, 38 personnes ont été atteintes du virus en France.

Le ministre de la Santé Olivier Véran  le 23 février 2020.
Le ministre de la Santé Olivier Véran le 23 février 2020. © Maxppp - Luc Nobout

La France recense désormais 38 cas confirmés de coronavirus Covid-19 depuis le début de l'épidémie, a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran ce jeudi soir, soit 20 de plus que la veille et 24 actuellement en soins. "Plusieurs investigations sont en cours", le bilan est donc "susceptible d'évoluer d'ici" vendredi soir a-t-il ajouté. Cette hausse du nombre de cas s'explique notamment par l'identification de "personnes contacts", a précisé le ministre.

Le "patient zéro" pas encore identifié dans l'Oise

12 nouveaux cas ont été détectés dans l'Oise dont trois sur une base militaire à Creil. Ils semblent liés entre eux par une chaîne de contamination. La recherche des personnes en contact se poursuit. "Une équipe d'infectiologues, d'urgentistes, d'hygiénistes, d'épidémiologistes" doit se rendre sur place ce vendredi. Le "patient zéro" à l'origine de la contagion dans le département n'a pas encore été identifié.

Le rectorat a annoncé dans la soirée que les cours ne reprendront pas avant jeudi dans le collège Jean de La Fontaine de Crépy-en-Valois où enseignait le professeur décédé des suites de l'infection due au coronavirus. Dans un communiqué rédigé avec l'Agence régionale de Santé (ARS) l'Éducation nationale précise qu'au retour des vacances, lundi et mardi, "par précaution, une consultation médicale sera proposée aux élèves et aux personnels qui ont été en contact avec cet enseignant alors qu'il pouvait être contagieux", et un "dispositif d'enseignement à distance sera proposé aux élèves".

Plusieurs régions touchées

Deux nouveaux cas ont également été diagnostiqués à la Balme-de-Sillingy (Haute-Savoie). Il s'agit de la fille et d'un ami du couple déjà hospitalisé à Annecy dans un état qui n'inspire pas d'inquiétude. Quatre personnes ont été testées positives à Dijon et un premier cas a été confirmé en Bretagne, un homme de 72 ans, hospitalisé à Brest. Une personne est également hospitalisée à Nantes. Cette personne a été en contact avec l'un des deux patients touchés dans le l'Oise. À Montpellier, c'est un habitant de retour d'Italie qui a été pris en charge au CHU. Une personne est aussi hospitalisée à Lille.

Sur les 38 cas détectés en France à ce jour, 12 sont guéris, et 24 toujours en soins. Deux sont dans un état grave a détaillé le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon. Il s'agit de deux personnes âgées de retour d'un voyage organisé en Egypte. Ces deux malades sont hospitalisés à l'hôpital Tenon (Paris) et à Compiègne.

Les préfets et les directeurs généraux des agences régionales de santé se réuniront ce vendredi "pour une parfaite cohérence de la réponse de l'État" a annoncé le ministre. "138 établissements de santé sont prêts à accueillir des malades dans tous les départements de France" a-t-il rappelé assurant que "nous avons sensiblement augmenté nos capacités de dépistage." 

En cas de questions, vous pouvez joindre le 0800.130.000, numéro vert accessible tous les jours, désormais 24h/24.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu