Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : 56% des Français désormais favorables au vaccin selon un sondage

-
Par , France Bleu

Selon un songage Odoxa-Backbone consulting pour franceinfo et Le Figaro paru ce jeudi, 56% des Français sont désormais favorables à la vaccination. Un "retournement spectaculaire" de l'opinion avec une augmentation de 14 points par rapport à la dernière étude publiée le 23 décembre dernier.

56% des Français sont désormais favorables à la vaccination contre le Covid-19
56% des Français sont désormais favorables à la vaccination contre le Covid-19 © AFP - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

Les médecins généralistes le pressentaient et cela est confirmé par ce nouveau sondage paru ce jeudi. Les Français sont de plus en plus favorables à la vaccination contre le coronavirus. Selon cette étude réalisée par Odoxa-Backbone consulting pour franceinfo et Le Figaro, 56% des Français souhaitent se faire vacciner. 

Un chiffre en très forte augmentation de 14 points. Le 23 décembre dernier, un sondage réalisé par le même institut montrait que 58% des Français assuraient ne pas vouloir se faire vacciner. "C'est un retournement spectaculaire" de l'opinion sur la vaccination, analyse le président d'Odoxa Gaël Slimane. Les seniors sont particulièrement demandeurs. 77% des plus de 65 ans ont effectivement choisi de se faire vacciner.

Selon Gaël Slimane, "ce sursaut du souhait de vaccination au moment où elle se met en place est la preuve de l'efficacité de la 'politique de l'offre' en santé". "Au moment où la vaccination s'est concrètement mise en place en France et où elle a fait ses preuves sur des millions de personnes dans le monde, les doutes des Français se sont estompés", poursuit-il.  

D'ailleurs, 23% des personnes qui ne souhaitent pas encore se faire vacciner déclarent qu'elles seraient plus incitées à le faire si de nombreuses personnes en France et autour d'elles se faisaient vacciner avant elles.

Le gouvernement critiqué

"Même les Français les plus frileux sur la vaccination ne comprennent pas que le gouvernement aille plus vite pour la proposer à ceux qui la souhaitent", note par ailleurs le président de l'institut de sondage. 81% des personnes interrogées considèrent effectivement que la vaccination n'est pas menée à un bon rythme en France, 63% pensent que ce retard sur nos voisins européens est "préoccupant" et 53% qu'il ne sera pas rattrapé. 

Plus de 7 Français sur 10 critiquent d'ailleurs l'action du gouvernement sur la campagne de vaccination. Selon eux, elle n’est "ni cohérente" (70%), "ni efficace" (73%) et elle "ne leur inspire pas confiance" (70%).

Enfin, l'idée d'un passeport vaccinal permettant l'accès aux restaurants, cafés et autres lieux de culture est largement discutée. 56% des Français y sont opposés selon ce sondage, mais 65% des personnes ayant déclaré vouloir se faire vacciner y sont favorables. Cette proposition est encore plus clivante au regard des affinités partisanes. Seuls les sympathisants LREM (64%) et LR (56%) y sont favorables, quand les sympathisants LFI (71%), RN (62%), PS (57%) et EELV (57%) la rejettent.

Ce sondage a été réalisé ces 13 et 14 janvier 2021 par internet, auprès d'un échantillon de 1.003 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess