Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : 93.000 diagnostics de cancer n'ont pas pu être réalisés en 2020

-
Par , France Bleu

Quelques jours avant "Mars bleu", une opération de dépistage des cancers colorectaux, la Ligue contre le cancer tire à nouveau la sonnette d'alarme sur l'annulation des rendez-vous liée à l'épidémie de Covid-19.

Kit de dépistage du cancer colorectal
Kit de dépistage du cancer colorectal © Maxppp - Thierry GACHON

"La crise de la Covid-19 ne doit pas faire oublier le cancer." Dans un communiqué publié mardi 23 février, le président de la Ligue contre le cancer Axel Kahn rappelle un chiffre alarmant : en 2020, à cause de l'épidémie, 93.000 cancers n'ont pas été diagnostiqués parce que des opérations ont été déprogrammées et des rendez-vous annulés. 

A quelques jours du début de "Mars bleu", l'opération pour promouvoir le dépistage du cancer du colon, l'association encourage les 50-74 ans à se rendre chez leur médecin et à venir se faire dépister. "Pour rattraper au plus vite ce retard, chacun doit sensibiliser ses proches quant à la nécessité de se faire dépister", explique le texte. 

"Les conséquences se manifesteront quand il sera trop tard"

La Ligue exprime notamment ses inquiétudes après la mise en place il y a quelques jours du plan Blanc dans les hôpitaux, qui mobilise en priorité le personnel et le matériel sur les cas de Covid-19. La mesure pourrait accentuer les retards de diagnostic constatés l'année dernière. "Si nous ne nous y attelons pas dès maintenant, les conséquences de ces retards se manifesteront dans les années à venir, quand il sera vraiment trop tard", alerte Axel Kahn.  

La Ligue rappelle le cancer colorectal provoque 17.000 décès chaque année. S'il est diagnostiqué suffisamment vite, il est guérissable dans 90% des cas. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess