Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

INFOGRAPHIE - Coronavirus : 98 nouveaux cas confirmés ce mardi en Nouvelle-Aquitaine

Selon le dernier bilan de l'Agence Régionale de Santé ce mardi soir, 98 nouveaux cas de coronavirus ont été confirmés, soit 753 cas au total en Nouvelle-Aquitaine. Deux premiers décès ont été recensés en Haute-Vienne.

L'épidémie continue de progresser en Nouvelle-Aquitaine
L'épidémie continue de progresser en Nouvelle-Aquitaine © Radio France - Claire Leys

L’épidémie de coronavirus poursuit sa progression en Nouvelle-Aquitaine avec 98 nouveaux cas confirmés, annoncés ce mardi soir par l'ARS, ce qui porte le total à 753 cas confirmés recensés par Santé publique France.

Parmi les 229 personnes hospitalisées dans la région : 63 sont retournées à domicile, 66 sont en réanimation, et 14 personnes sont décédées (données issues de SI-VIC, base de données renseignée uniquement par les hôpitaux au 24 mars à 14h). Deux hommes ont péri en Haute-Vienne au cours de la journée. Il s'agit des premiers décès dans le département depuis le début de l'épidémie.

Gants et masques en tissus inutiles selon l'ARS

Dans son communiqué, l'ARS répond à plusieurs questions liées à l'épidémie de coronavirus. 

  • Un masque en tissus est-il une mesure de protection efficace ? Non. Les masques en tissus sont inefficaces pour la protection des professionnels en contact avec des malades Covid-19. Pour le public (non professionnel de santé) qui souhaite se doter ou fabriquer des masques en tissus doit être conscients qu’à défaut d’apporter une protection (non nécessaire si l’on respecte les gestes barrières), ces derniers peuvent simplement réduire les quantités d’excrétions (postillons, toux). La mesure la plus efficace pour freiner la diffusion du virus reste la mise en œuvre systématique par tous des gestes barrières, en respectant la consigne de rester chez soi pour sauver des vies. 
  • Les gants sont-ils utiles ? Non. Les gants peuvent servir de support au virus après souillage par des gouttelettes (les sécrétions respiratoires qu’on émet quand on tousse, éternue, ou discute), qui sont le moyen de transmission du coronavirus. Porter des gants est donc contre-indiqué, sauf dans des situations très spécifiques (personnels soignants réalisant des prélèvements ou gestes à risque). Le bon geste est de garder les mains nues mais d’éviter de se les porter au visage si et de les laver régulièrement. 
  • Faut-il désinfecter les surfaces ? Oui. Les produits de nettoyage et désinfectants couramment utilisés (eau de Javel, éthanol 70%...) sont efficaces contre le COVID-19. En plus du nettoyage régulier, les surfaces qui sont fréquemment touchées avec les mains doivent être nettoyées et désinfectées deux fois par jour. Il s’agit par exemple des surfaces d’écran tactile, des claviers, poignées de porte, des télécommandes, des boutons d’ascenseur, des interrupteurs d’éclairage, des boutons de toilettes, des comptoirs, des mains courantes… 
  • Peut-on être contaminé en touchant un caddie de supermarché ? Oui mais c’est peu probable. Les caddies, comme toutes les surfaces, peuvent servir de support au virus s'ils sont souillés par des gouttelettes respiratoires d’un sujet contaminé. Le virus peut rester quelques heures sur une surface comme un chariot de supermarché, mais en quantité faible. En appliquant les mesures barrières (se laver les mains notamment), en évitant de se porter les mains au visage durant la sortie, et éventuellement en nettoyant le chariot avec une lingette, le risque devient négligeable.

Le numéro vert national pour toutes questions non-médicales : 0800 130 000 (appel gratuit).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu