Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : à Branville, l'arrivée des Français rapatriés de Chine inquiète les vacanciers du centre

-
Par , France Bleu, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Les Français qui seront prochainement rapatriés de Wuhan en Chine vont être hébergés au village vacances "Normandy Garden" à Branville, dans le Calvados. Ils seront placés en quarantaine dans des cottages. De nombreux vacanciers vont donc être séparés de ces ressortissants par des barrières.

Le centre de vacances "Normandy Garden" met en place des barrières pour séparer la zone réservée aux rapatriés et celle pour les vacanciers.
Le centre de vacances "Normandy Garden" met en place des barrières pour séparer la zone réservée aux rapatriés et celle pour les vacanciers. © Radio France - Léa Dubost

"Non, je ne savais pas. Franchement, ils auraient pu prévenir", s'étonne Louisa. Elle arrive au centre de vacances "Normandy Garden" pour quatre jours, et n'a pas été prévenue de la future présence de Français rapatriés de Chine. Les vacanciers déjà présents n'ont pas été mis au courant non plus.

"On n'a pas été prévenus parce que sinon ils pensaient qu'on allait partir", s'énerve Vanessa. Son mari, Jean-Christophe, lui, s'étonne du choix du site pour cette mise en quarantaine : "On est en période de vacances scolaires, il y a des enfants. Je trouve ça étrange comme choix de rapatriement"

Selon le préfet du Calvados, Philippe Court, ce centre de vacances a été choisi pour son confort, sa proximité avec les aéroports ainsi que le CHU doté d'un service de maladies infectieuses et tropicales.

Des barrières pour séparer

Une trentaine de Français, venus de la zone de Chine la plus touchée par l'épidémie du nouveau coronavirus, devraient donc rejoindre demain ce centre de vacances pour être mis en quarantaine.  77 cottages sur plus de 300 ont été privatisés pour l'occasion. Une barrière a été installée entre la zone privatisée et la partie ouverte au public de ce village vacances de 12 hectares.

Jacques venait de Rouen en vacances avec sa famille, ils ont décidé de quitter le centre, dès qu'ils ont appris la nouvelle aux informations. "On devait rester jusqu'à samedi mais on repart. Avec nous il y a notre fille et un bébé de quatre mois. On ne veut surtout pas prendre de risque", explique-t-il, déçu d'écourter son séjour.

L'Agence Régionale de Santé de Normandie et la préfecture du Calvados distribuent des dépliants d'information. Une réunion à destination des habitants de Branville aura également lieu samedi matin.

.
. © Radio France - Eric Turpin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu