Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus à Dax : l'hôpital submergé de dons alimentaires

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

La solidarité envers les soignants, cela se concrétise aussi dans les hôpitaux par des dons de nourriture. Beaucoup de nourriture parfois, comme à l’hôpital de Dax. Pas toujours facile à gérer.

L'hôpital de Dax.
L'hôpital de Dax. © Maxppp - Louvier Isabelle

L’hôpital de Dax est submergé de dons alimentaires depuis le début de la crise. "Nous avons reçu des dizaines de kilos de magret de canard, de saumon fumé, de truite fumée et 120 bocaux de foie gras. Cela nous vient de l'entreprise Labeyrie", énumère Hervé Garrigues, ingénieur en charge de la restauration à l’hôpital de Dax, ajoutant que le magasin Gifi avait aussi donné à l'hôpital tout son stock de chocolat de Pâques. "On a rassemblé ces dons et on va pouvoir organiser une distribution dans les services et un repas au self du personnel". Ce repas est prévu pour ce jeudi avec au menu : assiette terre-mer en entrée, tagliatelles au saumon ou magret entier en plat, fromages de chèvre affinés et pâtisseries en dessert. 

"Je ne dis pas stop mais je voudrais coordonner"

Ces dons donnent bien sûr le sourire à l'ensemble des équipes de l'hôpital, autour de 2.000 personnes. Mais il y a un mais. Tout ces dons de nourriture sont compliqués à gérer pour la structure hospitalière qui a des normes et des protocoles d'hygiène drastiques. "Nous nous trouvons avec des stocks de produit proches de la date de péremption, ce qu'on appelle les dons poubelles", déplore l'ingénieur en charge de la restauration.  "Je ne dis pas stop, poursuit Hervé Garrigues, ce que je voudrais, c'est que ce soit coordonné et transmettre un message aux Dacquois. Le personnel soignant est à considérer comme une population sensible. L'intoxication alimentaire aggraverait chez eux les symptômes du Covid-19

Ces consignes de grande prudence sur les dons de nourriture concernent en premier lieu les produits périssables. C'est moins contraignant sur les produits d'épicerie secs et emballés. Et l'hôpital rappelle que les soignants ou les donateurs ne peuvent pas apporter directement les dons dans les services. Si vous voulez faire des dons de nourriture, il faut d’abord prendre attache avec le service restauration de l’hôpital. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu