Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : à Mandelieu-la-Napoule, même les joggeurs devront porter des masques de protection

-
Par , France Bleu Azur

Alors qu'il accuse le gouvernement d'avoir "menti" sur l'utilité des masques de protection pour cacher des stocks insuffisants, le maire de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes) Sébastien Leroy veut lui aussi équiper tous ses habitants et les rendre obligatoires, même pour les joggeurs.

Comme à Cannes, plusieurs couturiers professionnels ou passionnés fabriquent des centaines de masques de protection en tissu en ce moment à Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes).
Comme à Cannes, plusieurs couturiers professionnels ou passionnés fabriquent des centaines de masques de protection en tissu en ce moment à Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes). - Maxppp

"Comme on ne peut rien attendre de l'État on a nous aussi lancé notre propre production de masques." Le maire de Mandelieu-la-Napoule, Sébastien Leroy, annonce ce mardi à France Bleu Azur que des dizaines de couturiers locaux ont été sollicités pour fabriquer des milliers de masques destinés à être distribués gratuitement aux 23.000 habitants de cette commune des Alpes-Maritimes. Environ 1.000 masques en tissus sont fabriqués chaque jour depuis le début de la semaine par une soixantaine de couturiers volontaires. 

Mille masques en tissus fabriqués chaque jour à Mandelieu-la-Napoule

Le maire Les Républicains prend exemple sur la ville de Cannes et souhaite équiper tous ses habitants "d'ici une dizaine de jours" avant de signer un arrêté pour rendre ces masques de protection obligatoires sur la voie publique. Pour tout le monde et en toute circonstance. "Oui, même les joggeurs devront les porter. L'intérêt des masques c'est d'éviter la propagation du virus par la bouche et le nez mais aussi d'empêcher les gens de se mettre les mains sur le visage, qui est le facteur principal de contamination. Mais le masque seul ne suffit pas. C'est un plus."

Sébastien Leroy accuse le gouvernement d'avoir "menti" sur ces masques

Si dans un premier temps le gouvernement estimait que ces masques de protection n'étaient pas indispensables, les discours ont évolué et il est aujourd'hui recommandé d'en porter un. Un revirement qui fait grincer les dents de Sébastien Leroy. "L'État a délibérément menti pour justifier l'absence de stocks. Ce qui a mis les communes en grande difficulté parce qu'on a dû tous s'approvisionner en urgence sur les marchés internationaux. C'est une grave erreur.

Le maire compte bien investir dans des masques jetables, qui sont selon lui plus efficaces, et qui remplaceront petit à petit les masques en tissus fabriqués en ce moment sur la commune. L'Académie de médecine recommande depuis ce week-end de porter ces masques de protection.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu