Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : A Orléans un drône en appui de la police municipale pour surveiller le respect du confinement

-
Par , France Bleu Orléans

La mairie d'Orléans annonce un renforcement des contrôles des dérogations de sortie par sa police municipale et la police intercommunale des transports. Elle dit observer et craindre un certain relâchement. Les médiateurs reviennent dans les quartiers et un drône pourra être utilisé en appui

Un drône en vol (photo d'illustration)
Un drône en vol (photo d'illustration) © Radio France - FRANCOIS CORTADE

A Orléans il n'est pas question d'interdire le jogging entre 10h et 19h, comme à Paris, ou d'obliger les habitants à sortir avec un masque, comme à Nice, mais la ville annonce un renforcement de ses contrôles pour faire respecter strictement le confinement. 

L'adjoint au maire en charge de la tranquillité publique, Olivier Geffroy dit observer un certain relâchement dans le respect des règles, avec le beau temps qui s'installe, et à la faveur aussi d'un discours pas toujours très clair de la part du gouvernement, ces derniers jours. 

Hausse des verbalisations pour non-respect des dérogation de sortie

Les verbalisations pour non respect des dérogations de sortie établies par la police municipale d'Orléans et la police intercommunal des transports, remontent. "Ca c'est mon thermomètre" explique Olivier Geffroy. "Au tout début du confinement, les agents en dressaient environ 70 par jour. Puis c'était descendu à une trentaine. Mais maintenant ça remonte, autour d'une cinquantaine par jour, de nouveau".  

A la veille, en plus, des vacances de printemps et du week-end de Pâques, deux mesures importantes sont donc prises : le retour des médiateurs dans les quartiers de l'Argonne, la Source, les Blossières, et Saint Marceau. Jusqu'à maintenant ils étaient confinés chez eux, ils vont donc ressortir, par équipes de deux, "pour rappeler les mesures barrière et les expliquer" dit Olivier Geffroy. 

L'autre mesure, c'est le recours à un drône, pour appuyer les contrôles au sol. "Cela peut être utile pour repérer les quartiers ou les secteurs où il y a un risque de relâchement. On le fera dans le respect de la réglementation en la matière" assure l'adjoint au maire. Ces mesures entrent en vigueur dès ce jeudi 9 avril

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu