Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus – ARS Normandie : « non, on ne fait pas des stocks pour ne pas les distribuer »

L’ARS Normandie répond au patron du Medef de la Manche qui lui reprochait sa mauvaise gestion des stocks de masques et de blouses pour les hôpitaux de la région.

Christine Gardel directrice de l'Agence régionale de Santé de Normandie
Christine Gardel directrice de l'Agence régionale de Santé de Normandie © Radio France - Lucie Thuillet

Le patron du Medef dans la Manche n’a pas pris de gants pour évoquer le rôle de l’Agence Régionale de Santé en pleine crise du Covid-19. Gildard Beuve reproche notamment à l’ARS de « réquisitionner et stocker du matériel de protection » donné par les entreprises et de ne pas les redistribuer aux hôpitaux. 

La directrice générale de l’ARS Normandie Christine Gardel juge les propos « désobligeants » et répond aux accusations : 

"Oui l’ARS avec l’aide des préfets, des conseils départementaux, de la Région et des entreprises s’est mobilisée pour constituer des stocks d’équipements qui étaient en tension au niveau national. Oui, l’ARS mobilise ce stock pour répondre aux besoins des soignants avec un souci d’équité régionale et de solidarité."

Christine Gardel : "C'est un peu facile d'accuser l'ARS"

L'analyse demande parfois quelques jours pour remplir notre rôle en termes d'équité régionale

"Cette réponse est effectivement ajustée en fonction des besoins, des malades qui sont en réanimation. L’agence a effectivement modifié les demandes faites par certains établissements. (…) Cette analyse des besoins nous demande parfois quelques jours pour pouvoir remplir notre rôle en termes d’équité régionale." 

C'est un peu facile d'accuser l'ARS

"Non, l’ARS ne réquisitionne pas, ne faits pas des stocks pour ne pas les distribuer. Je trouve que c’est un peu facile d’accuser l’ARS de réquisitionner pour expliquer pourquoi un don qui avait été engagé auprès d’un établissement de santé n’a pas été réalisé au motif qu’il a été donné à un autre établissement de santé"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess